BlogMusiqueLes Fatals Picards défendront la France à l’Eurovision 2007

Les Fatals Picards défendront la France à l’Eurovision 2007

La selection s’est faite hier sur France3, suivis par 8% des personnes devant leur télé, c’est pas beaucoup. On voit une nouvelle fois que les français se moquent de cet évènement.
Alors pourquoi y participer chaque année ??

Les Fatals Picards ont été désignés par les téléspectateurs pour représenter la France à l’occasion du concours de l’Eurovision 2007 à helsinki en mai 2007. 
Leur titre L’Amour à la française a été désigné hier soir sur France 3.

Parcours professionnel :Fatals Picards se composent de cinq hommes, Ivan et Paul au chant, Laurent à la guitare, Jean-Marc à la batterie, et Yves à la basse. Pour définir la musique du groupe on peut dire qu’il s’agit d’un savant mélange entre du "Boby Lapointe" et "Marcel et Son Orchestre". Cette comparaison est surtout due aux paroles comiques, tirant même sur l’ironie.

Classé dans la musique punk, le groupe gère une image assez décalée vis-à-vis des autres groupes musicaux. Pour preuve, le quintette se définit lui-même comme de la « punk pour les nuls ». Ce qui montre son humour et surtout son auto-dérision. Leur chansons abordent aussi un humour caricatural mettant en tête de liste de personnes malmenées, les rappeurs, les chanteurs humanitaires, les boys band, le reggae et les séries des années 80.

Fatals Picards joue beaucoup avec l’actualité musicale, surtout celle qui est liée au piratage. Sur scène, ils n’hésitent pas à évoquer ce problème, « si vous gravez mes CD, c’est comme si vous tuez des bébés chats ». Refusant toute médiatisation, la bande s’est fait connaître par le biais du bouche à oreille et surtout par les nombreux concerts qu’ils ont assurés.

Depuis 2000, année de sa création, Fatals Picards a sorti quatre albums, à raison d’un opus tous les deux ans. Après Navet MariaDroit de VétoPicardia Independenza, c’est Pamplemousse Mécanique qui est le dernier sortie dans les bacs en janvier 2007.

 

 

Leur chanson : L’Amour à la française

 

C’est leur histoire :Comme leur nom l’indique les Fatals Picards sont aussi parisiens qu’Indochine. En hom-mage à la pensée moderne (la fleur) ils décident de fonder un groupe et de mélanger chanson et humour, ils ajoutent aussi d’autres ingrédients très utiles pour avoir du succès mais qu’ils ne peuvent bien évidemment pas divulguer.
Le groupe est fondé officiellement en 2000 par Ivan. Il s’adjoint des comparses pour pouvoir conserver légalement la notion de groupe musical et bénéficier ainsi de nombreux avantages fiscaux, comme par exemple le co-voiturage. Les Fatals Picards commencent donc à creuser leur carrière un an après la fin du monde annoncée par Paco Rabanne, afin d’être bien sûrs que le prophète s’est vraiment fourvoyé et ne pas monter un groupe pour rien, quelques mois avant l’apocalypse.

Après avoir fait de nombreux concerts pendant 5 ans, il décident d’en faire d’autres, pour ne pas éveiller les soupçons du mage couturier. Conscients d’être perpétuellement épiés par le monde de la mode, le groupe prend de diverses formes passant d’un duo insolent à l’humour décalé à un quintet insolent à l’humour décalé.

C’est maintenant une troupe de choc composée de cinq fiers gaillards : Ivan le chanteur fondateur, Laurent le guitariste, Jean-Marc le batteur-tourneur, Paul le deuxième chanteur (au cas où un des deux tombe en panne) et Yves le bassiste (parce qu’il en faut au moins un). Pas moins de 300 concerts à leur actif durant ces 5 ans, pas plus non plus, parce que quand même c’est pas mal de boulot et il faut savoir aussi conserver une vie privée palpitante.

Trois albums sous le régime austère de l’autoproduction et leur propre structure de tournée Adone, les ont formés à tout endurer. Ils peuvent désormais retenir leur respiration pendant plus de 30 secondes, ils peuvent manger une demi-baguette en un repas (à deux), ils peuvent fermer les yeux pendant plus de 6 heures sans sourcilier ou presque. Leur maîtrise totale est encore plus flagrante sur scène où ils sont régulièrement applaudis à la fin de chaque chanson !

2006 est une année cruciale pour eux, d’ailleurs la somme des chiffres de 2006 fait 8 ! Enfin reconnus par le monde du disque en signant chez Warner Music (d’ailleurs la somme des lettres de Warner Music fait 8 !) ils sont encouragés par la profession musicale à tenir tête aux couturiers et à continuer leurs spectacles emplis d’énergie, de surréalisme, de rire et aussi de spectateurs ! Car le public est grandissant pour les Fatals : 5 cm de plus que la moyenne nationale. Courrez vite aux concerts les Fatals avant qu’on ne puisse plus y voir que les nuques du public.

Site : http://www.fatalspicards.com/

Publié le 7 mars 2007 à 15:12, par :
La rédaction // Facebook


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches