BlogActus, SportLes performances physiques des enfants sont comparables à celles des athlètes

Les performances physiques des enfants sont comparables à celles des athlètes

L’excuse du « maman, je suis fatigué » ne marchera plus lorsque junior sera contre une petite balade. C’est scientifiquement prouvé les ont des performances physiques aussi développé que des athlètes de compétition.

La science le dit et l’a prouvé

Selon la science, les marmots ont une forte endurance par rapport aux efforts physiques. De plus, ils ont une capacité de récupération identique aux sportifs de haut niveau. Cette analyse a été démontrée par une équipe de chercheurs menée par Sébastien Ratel.

Sébastien Ratel est un enseignant-chercheur à l’Université Clermont-Auvergne sur la physiologie de l’exercice. Leurs travaux ont duré près de 20 ans et ont été publiés dans la revue Frontiers in Physiology.

En général, les parents sont fatigués par les et c’est normal. Effectivement, les mômes et les adultes n’ont pas la même endurance. Cela surtout face à de fortes activités physiques comme les courses à pied ou le vélo. Les parents sont encore moins endurants s’ils ne sont pas sportifs.

Pour aller encore plus en profondeur dans la démonstration

La collaboration a constitué 3 groupes de participants de sexe masculin. Tout d’abord, un groupe de douze garçons prépubères de 8 à 12 ans. Puis un groupe d’adultes non entraînés âgé de 20 ans. Ensuite, un groupe de treize athlètes à forte endurance.

Les activités physiques n’allaient pas plus de quatre heures par semaine dans les deux premiers groupes. Tandis que dans le troisième groupe, les participants étaient inscrits à la salle de sport ou des clubs sportifs. Leur entraînement était deux fois par semaine.

Le résultat de l’étude a montré que les enfants ont de meilleurs résultats que la plupart des adultes. Mais ils peuvent faire jeu égal avec des athlètes endurants, et récupérer encore plus vite.

En fait, les muscles des enfants se fatiguent plus lentement que ceux des adultes. En outre ils ont une plus forte résistance à la fatigue musculaire.

Au final, il n’y a pas de remède miracle quant à l’infatigabilité des jeunes. Il ne reste qu’à attendre qu’ils vieillissent.

Publié le 16 mai 2018 à 8:33, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches