Les portraits lunatiques d’un jeune photographe Suédois

Tout le monde peut prendre des photos par curiosité, pour avoir des souvenirs ou juste pour le plaisir. Mais parfois, les images peuvent montrer bien plus que l’on croit. C’est le cas d’un jeune photographe qui a réalisé de superbes portraits lunatiques.

Voir au-delà de ce que l’on voit

L’art abstrait peut être difficile à comprendre pour ceux qui ne sont pas adeptes de fantaisies. Par contre la photographie a le pouvoir de transcender l’âme et de faire voyager à travers les temps.

En couleur ou en noir et blanc une prise de vue particulière ou un angle peut faire toute la différence pour une photo.

D’ailleurs, le photographe dont nous allons vous parler aujourd’hui est assez spécial. En effet, ces créations ressemblent beaucoup à ceux d’un vieux monsieur dans la quarantaine qui serait tombé dans la mélancolie.

Ce n’est pourtant pas le cas, car Simon Kerola est un jeune homme tout juste âgé d’une vingtaine d’années. De plus il a un compte Instagram suivi par plus de 16 000 abonnés.

La particularité de ses photos, c’est leur capacité de raconter une histoire avec les jeux de lumière et les visages figés. Ses photos sont de véritables créations cinématographiques comportant des éléments abstraits.

D’autre part, il faut savoir que les clichés du jeune photographe se concentrent assez sur une certaine mélancolie romantique.

Une atmosphère d’un autre temps pour un très jeune artiste

Comme nous l’avons vu plutôt, les œuvres de Simon semblent datées d’une autre époque. Toutefois, cela vient aussi de son passé, de son enfance en tant qu’enfant unique.

À savoir que sans frère ni sœur, il a passé une grande partie de sa jeunesse seul. Il a grandi dans la banlieue de Stockholm, dans la Suède abandonnée.

Une enfance solitaire qui l’a poussé à créer le personnage de “ Johnny Keethon“, l’alter égo de Simon Kerola. Un passé qui a forgé l’artiste et qui est la base du travail.

Dans ses clichés, le photographe met en valeur le thème narratif dans ses images. Chaque scène est le produit d’un labeur artisanal capable de conjuguer : image, histoire, rythme, mise en scène, acteurs, éclairage, son, ombres et couleurs.

Ainsi, les images capturées par Simon Kerola a.k.a. Johnny Keethon se lisent comme des œuvres cinématographiques. Des créations où ils mélangent souvenirs d’enfance et portraits inspirants.

 

 

Les dernières publications

Laisser un commentaire

Tuxboard