Une lutteuse japonaise martyrise son entraîneur après son titre olympique

La lutteuse japonaise Risako Kawai a une drôle de manière de célébrer son titre olympique dans la catégorie des moins de 63 kilos.

lutteuse Risako Kawai rio 2016

Risako Kawai a obtenu la médaille d’or olympique aux dépens de la Biélorusse Maryia Mamashuk. Pour fêter ça, la jeune lutteuse japonaise âgée de 21 ans est venue vers son entraîneur à la fin du match non pas pour le prendre dans ses bras, mais pour le mettre au sol à deux reprises. Très en forme, l’athlète a ensuite soulevé son coach qui tenait le drapeau japonais, à la seule force de la nuque. Cette fois, elle ne lui a pas fait de coup tordu.

Ca change des célébrations de cet haltérophile !

Tuxboard