Madame Bovary de Gustave Flaubert résumé par Jean Rochefort en langage « djeuns »

Jean Rochefort Madame Bovary langage djeuns

Dans une vidéo de trois minutes signée les Boloss des belles lettres, l’acteur français Jean Rochefort installé dans un fauteuil parle de Madame Bovary, l’une des œuvres majeures de Gustave Flaubert, dans un langage assez particulier.

La vérité Jean Roch balance son premier feat avec les boloss des belles lettres !!!!! il envoie sans aucune pression les bails littéraires façon gros moonwalk sur la piste avec ce classique posé : Madame Bovary, par Gustave Flaubert !

Le texte intégral

C’est l’histoire d’un keum pas trop bien dans sa peau à l’école il est absent et tout tu sens le malaise en lui il s’appelle charbovary c’est pas le héros de l’histoire mais bon il est assez important tu le vois tout le livre. ensuite il rencontre une petite zouz campagnarde pas dégueulasse elle s’appelle Emma c’est elle le héros c’est Madame Bovary voilà là tu as résolu la première énigme à savoir qui c’est Madame Bovary ben c’est elle.
 
Ensuite ils se marient etc. et puis ils vont habiter dans une petite bourgade bien paumée Emma elle se fait chier donc elle commence à toucher la nouille de quelques keums qui passent, des ptits jeunes et des autres mecs dans des calèches et tout c’est assez hot zizibaton. Emma elle kiffe le luxe elle commence à acheter des ptites louboutin easy et aussi du cacharel des polo lacoste et tommy hilfinger enfin des trucs de luxe sauf que charbovary il a pas une thune du coup ils font des prêts à un keum genre voilà et sauf que après ils sont endettés, mais charbovary il sait pas, mais Emma elle s’en met plein les fouilles lol la salope.
 
Après Emma elle se fait jeter de tous ses keums à un moment elle est toute seule à la campagne elle se réveille all naked dans un champ de blé bon après elle est trop déprimée elle a le seum de la vie elle se suicide et du coup charbovary il a tellement le seum il crève aussi il reste juste la gosse qui fait du tricot pour la fin de sa vie bref une putain de vie de merde qui commence c’est Madame Bovary.

Tuxboard