BlogPhotosMichaël Massart nous partage en photo la misère Dark Vador après la faillite de l’Empire

Michaël Massart nous partage en photo la misère Dark Vador après la faillite de l’Empire

Date de dernière mise à jour : le 12 décembre 2017 à 10 h 06 min

est un photographe belge plein d’humour qui a imaginé l’avenir de après que l’Empire galactique a fait banqueroute. Il a donc fait une série de photos de cette dure période pour la galaxie qu’il a nommé l’Empire contre la crise.

En effet, vu l’ampleur de la crise financière qui a frappé la galaxie, même le grand se retrouve dans une situation difficile. Pour pouvoir continuer sa lutte pour l’extermination des rebelles, qui coute cher quand même, lui et ses Stormtroopers doivent mettre la main à la patte et faire des petits boulots.

Des images humoristiques

a mis beaucoup d’humour dans ses photos et on peut vous dire qu’elles font effet. Le projet autour de la saga est drôle et créatif qui fait bien sourire. De rares moments de Dark Vador au boulot que vous ne verrez pas dans les films.

Dark Vador qui devient laveur de voiture. Ou encore qui devient plongeur. Sinon, vous serez content de le voir, lui et ses acolytes, garder la porte des toilettes et faire le nettoyage. Toujours pour de nobles causes, ils font traverser les enfants à la sortie de l’école sur le passage piétons.

On ne peut que reconnaître leur polyvalence quand ils deviennent maîtres-nageurs ou chef d’orchestre. C’est sûr que Michaël Massart ne manque pas d’imagination sur les petits boulots qu’ils peuvent faire. Ils deviennent livreurs de pizza, nettoyeurs de vitre ou musiciens de rue et le tout toujours dans des décors originaux et décalés.

Des photos qui reflètent la réalité

En voyant les photos, on pourrait croire qu’elles ont juste été faite pour le côté humoristique ou pour satisfaire l’imagination des fans de la saga, mais elles reflètent également la réalité.

La crise économique touche certaines sociétés qui sont obligées de réduire leur effectif. Ses personnes là se retrouvent dans ces genres de situation. Obligées de retrousser leur manche, de ravaler leur fierté et faire de petits boulots qui souvent n’ont rien avoir avec leur étude pour continuer à survivre.

Ce projet photo est dans tous les sens un projet humain et artistique réussi.

Publié le 13 décembre 2017 à 8:00, par :
Ambre Leclerc


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches