Michel Sardou Etre une femme 2010 + Paroles


Michel Sardou revient avec une nouvelle version de Etre une femme. Une verison 2010 remixé par le DJ Laurent Wolf avec des paroles qui changent de la chanson originale. C’est quoi être une femme en 2010 ?

Les paroles Etre une femme (2010) :

Dans un voyage en absurdie
Que je fais lorsque je m’ennuie,
J’ai imaginé sans complexe
Qu’un matin je changeais de sexe,
Que je vivais l’étrange drame
D’être une femme, D’être une femme.

REFRAIN
Femme etre une femme

Depuis les années 80,
Les femmes sont des homems à temps plein
Finis les revendications
C’qu’elles ont voulu maintenant elles l’ont
ce sont toutes des femmes accomplies
Sans vraiment besoin d’un mari
Femme capitaine de société
Elles ont d’autres chats à fouetter
de conseils d’administration
de longs diners en réunion
passer en coup de vent chez le coiffeur
se maquiller dans l’ascenceur
elles rentrent épuisées tous les soirs
la télé elles veulent plus la voir
à peine la couv’ d’un magazine
et un cachet qui les assassine

REFRAIN

Quand a l’amour elles n’y pensent plus
Juste un amant qu’elle revoit plus
d’ailleurs c’est un acte manqué
quand leurs portables se mettent à vibrer
pour la nostalgie d’autrefois
faudrait du temps elles n’en ont pas
elles y reviendront évidemment
avec le premier cheveux blanc
quand tant d’années se sont écoulées
ont-elles perdu ce qu’elles ont gagné
Elles étaient femme en 80
et femmes jusqu’au bout des seins
Question salaire ca ne va pas mieux
Celui d’un homme coupé en deux
On les enfume de parité
mais qui promet l’égalité

REFRAIN

Ce sait que beaucoup en ont marre
et s’il n’est pas encore trop tard
il suffit de r’trouver l’adresse
du type gaché dans leur jeunesse
un homme gentil qu’elles ont laissé
au bord des occasions manquées
refaire sa vie et pourquoi pas
être une belle à la fois
l’amour d’automne c’est encore mieux
laisser un homme faire ce qu’il veut
et puis s’endormir contre lui
jeter les dossiers aux orties
Se dire qu’au fond ce sont les femmes
Et mon dieu ce n’est pas se plaindre
Femme de n’importe quelles années
Femme pour aimer se faire aimer

REFRAIN

Paroles réalisées par mes soins.

La chanson originale de Michel Sardou Etre une femme de 1980/1981

Dans un voyage en absurdie
Que je fais lorsque je m’ennuie,
J’ai imaginé sans complexe
Qu’un matin je changeais de sexe,
Que je vivais l’étrange drame
D’être une femme.

Femme des années 80,
Mais femme jusqu’au bout des seins,
Ayant réussi l’amalgame
De l’autorité et du charme.

Femme des années 80,
Moins Colombine qu’Arlequin,
Sachant pianoter sur la gamme
Qui va du grand sourire aux larmes.

Être un P.D.G. en bas noirs,
Sexy comm’autrefois les stars,
Être un général d’infanterie
Rouler des patins aux conscrits.

Enceinte jusqu’au fond des yeux,
Qu’on a envie d’app’ler monsieur,
Être un flic ou pompier d’service
Et donner le sein à mon fils.

Femme cinéaste, écrivain,
A la fois poète et mannequin,
Femme panthère sous sa pelisse
Et femme banquière planquée en Suisse.

Femme dévoreuse de minets,
Femme directeur de cabinet,
A la fois sensuelle et pudique
Et femme chirurgien-esthétique.

Une maîtresse Messaline
Et contremaîtresse à l’usine,
Faire le matin les abattoirs
Et dans la soirée le trottoir.

Femme et gardien de la paix,
Chauffeur de car, agent-secret,
Femme général d’aviation,
Rouler des gamelles aux plantons.

Être un major de promotion,
Parler six langues, ceinture marron,
Championne du monde des culturistes,
Aimer Sissi impératrice.

Enceinte jusqu’au fond des yeux,
Qu’on a envie d’app’ler monsieur,
En robe du soir, à talons plats,
Qu’on voudrait bien app’ler papa.

Femme pilote de long-courriers
Mais femme à la tour contrôlée,
Galonnée jusqu’au porte-jarretelles
Et au steward rouler des pelles.

Maîtriser à fond le système,
Accéder au pouvoir suprême :
S’installer à la Présidence
Et de là faire bander la France.

Femme et gardienne de prison,
Chanteuse d’orchestre et franc-maçon,
Une strip-teaseuse à corps perdu,
Emmerdeuse comme on en fait plus.

Femme conducteur d’autobus,
Porte des halles, vendeuse aux puces,
Qu’on a envie d’appeler Georges
Mais qu’on aime bien sans soutien-gorge.

Femme des années 80,
Mais femme jusqu’au bout des seins,
Ayant réussi l’amalgame
De l’autorité et du charme.

Femme des années 80,
Moins Colombine qu’Arlequin,
Sachant pianoter sur la gamme
Qui va du grand sourire aux larmes.

Être un P.D.G. en bas noirs,
Sexy comm’autrefois les stars,
Être un général d’infanterie,
Rouler des patins aux conscrits.

Femme cinéaste, écrivain,
A la fois poète et mannequin,
Femme panthère sous sa pelisse
Et femme banquière planquée en Suisse.

Femme dévoreuse de minets,
Femme directeur de cabinet,
A la fois sensuelle et pudique
Et femme chirurgien-esthétique.

Être un major de promotion,
Parler six langues, ceinture marron,
Championne du monde des culturistes,
Aimer Sissi impératrice.

Femme et gardien de la paix,
Chauffeur de car, agent-secret,
Femme général d’aviation,
Rouler des gamelles aux plantons.

Femme pilote de long-courriers
Mais femme à la tour contrôlée,
Galonnée jusqu’au porte-jarretelles
Et au steward rouler des pelles.

Maîtriser à fond le système,
Accéder au pouvoir suprême :
S’installer à la Présidence
Et de là faire bander la France.

Femme des années 80,
Moins Colombine qu’Arlequin,
Sachant pianoter sur la gamme
Qui va du grand sourire aux larmes.

Télécharger le MP3 de Etre une femme 2010 [itunes]

Les dernières publications

23 réflexions au sujet de “Michel Sardou Etre une femme 2010 + Paroles”

  1. bonjour
    j’ai vu que le dernier couplet n’était pas tout a fait juste donc je poste la correction

    Je sait que beaucoup en ont marre
    mais s’il n’est pas encore trop tard
    il suffit de r’trouver l’adresse
    du type gaché dans leur jeunesse
    un homme gentil qu’elles ont laissé
    au bord des occasions manquées
    refaire sa vie et pourquoi pas
    être une femme belle à la fois
    l’amour d’automne c’est encore mieux
    laisser un homme faire ce qu’il veut
    et puis s’endormir contre lui
    jeter les dossiers aux orties
    Se dire qu’au fond ce sont les femmes
    Et mon dieu ce n’est pas se plaindre
    Femme de n’importe quelles années
    Femme pour aimer se faire aimer
    merci

  2. Bravo Mimi, tu es the best, je suis heureuse de voir des enfants de 10 ans t’aimait. J’en ai 48 et depuis l’âge de 10 ans je suis fan,
    à bientôt en tournée, Angoulême, et Bordeaux

  3. Bonsoir,

    Si je peux me permettre dans le troisième couplet c’est : « Trente années se sont écoulées » et non « quand tant d’années se sont écoulées » dernier couplet c’est : « Et mon dieu ce n’est pas un drame » et non « Et mon dieu ce n’est pas se plaindre »

  4. cette chanson arrive au bon moment ,michel va peut étre remétre en question la position de la femme aujour dhui,ce qui est sure c,est que certain hommes s,adapte trés bien a la situation ,mais je croie qu,il a oublié quelle que chose je croie (femme cougard la cinquantaine, cherche homme 25 a 35 ans ,je croie que a cinquante ans ou il faut se faire des vielles ou aller en chine ,ce qui est sure c,est que michel na jamais ue peur d,ouvrire ça geule ,il fait pas le focu,quand il a envie de dire ce quil pense il le crie tout fort ,ça ferait un bon président de la république ,je vous dit merde

  5. Bravo Michel Sardou toutes mes félicitaitons cette musique rélève bien les femmes d’aujourd’hui.
    Aujourd’hui dimanche 12 septembre
    je te regarde sur Vivement Dimanche
    tu parle très bien
    Continue de nous plaire avec tes belles musiques.
    Sophie.

  6. merci à toi Michel de nous mettre en valeur nous ces femmes qui nous battons contre beaucoup de stéréotype; je sais de quoi je parle j’ ai été une femme battue pendant 11 ans et à force de courage et de soutient j’ ai su dire stop et maintenant je sais dire oui ou non cette chanson ma beaucoup aidé en me prouvant qu être une femme ce n’est pas la popote ou soit belle et tais toi mais cela est tout autre chose être une femme c’est vous faire rêver vous messieurs être cette autre ou bien tout simplement cet être vivant du sexe féminin qu’il vous faut pour procréer je sais que vous les hommes vous êtes pas tous les memes mais tous les bons samaritains ou vous cachez-vous. Ici bas on vous attend proposition ouverte

  7. Non mais arrêtez ça tout de suite.

    Ce n’est pas mettre en valeur les femmes que de dire que leur place est forcément au côté d’un homme, qu’elles doivent le laisser décider tout en arrêtant de travailler (cf dernier couplet), ça s’était dans les années 30.Tout ça en tentant de nous faire croire en fin de deuxième couplet qu’il se préoccupe de la situation en abordant les questions de parité/égalité.

    Je ne crois pas qu’un chanteur pro-colonialiste (le bon temps des colonies), pro-américain (les ricains) faisant l’apologie du viol (dans les villes de grandes solitudes) soient la personne qui amène le plus d’idées progressistes sur la question des femmes.

    Quelques phrases entendues ici et là qui montre qu’on est encore très loin de l’égalité.

    – Pourquoi les enfants vont-ils à la crêche parce que MAMAN travaille et non pas parce que MAMAN et PAPA travaillent.

    -on m’a dit, une fois : « Tu joues bien de la guitare pour une fille »… (Ah parce qu’il faut une quequette comme médiator pour bien jouer de la guitare maintenant ?)

    Et pour finir
    -Parce qu’on m’a souvent dit qu’une fille, c’est faible et fragile et que ça m’a longtemps empêchée de vivre.

  8. personne ne parle de revenire aux anné 30 pas du tout,mais on est arriver a une époque c,est l,extréme,ou méme bien souvent l,homme na plu sont mots a dire,je ve juste que l,on trouve un équilibre ,et pas tomber dans les extrémes.bienssure la femme a ça place et heureusement.mais dans cette chansons je retiend les sentiment ,qui ne sont plu comme avant,moins de romantisme,il ni ya jamais ue autand de divorce que a notre époque,et je pense pas que l’on a fait des progrés sur ce plans.on peut changer de partenaire autant de fois que ça nous chante,et je trouve que les femmes se sont trés bien adapté aujour,dhui,une femme peut avoire 4 ou 5 amant ça va pas la déranger
    pour une majorité de mére jai du mal croire si vraiment elle ont des enfants ,ça leur dérange pas de faire venire plussieur amant a la maison,méme si les enfant sont dans la chambre a coté,de la pudeur il yen a plu.pour moi jai toujours ue l,image de la femme,la mére qui représente la sagese.mais la c,est un peu beaucoup le contraire qui se passe.si la femme peut apporter de la sagese alors jen veut encore
    on es entreint de perdre certaines valleur,et des fois des enfants ont honte de leur mére.jai rien contre la guitare ,ni que la femme soit entreprenante,mais dans la sagese.

  9. Je suis un homme et enfin quelqun comprend ques ce que c’est d’etre une femme,les femmes se sont des etre magnifique et moi je ne peux pas vivre sans une femme ma mere est une femme sans une femme (bien sur l’homme aussi un ne va pas sans l’autre)l’homme n’existe pas il ny a pas d’humaniter.Il y a trop de chose a dire sur la femme
    ,la femme c’est l’etre le plus merveilleux que dieu a cree bravo a toute les femmes du monde « je vous aime toute ».

  10. Bonjour à tous !!

    J’ai un petit message pour Mili :

    Je ne vois pas en quoi « dans les villes de grande solitude » constitue une apologie du viol… au contraire, il me semble plus qu’on trouve dans ce texte une dénonciation des déviations qu’engendre en nous notre société moderne, qui nous pousse au désespoir, et ce même désespoir qui nous fait devenir ce que nous ne sommes pas. C’est justement ça qu’il déplore, je pense… Cette société qui nous montre tout ce qu’on « peut » posséder quand on a de l’argent et du charisme, mais qu’on ne peut pas quand on n’a rien de tout ça… Les femmes en font partie, mais ça, ce n’est pas Sardou qui le dit, c’est la société qui le fait… N’oublions pas le nombre de buisenessmas ou de gens très riches qui se payent des prostituées ! (pensons à Ribéry cet été hum hum) Je te remets le texte, et en le lisant dans son intégralité, en le considérant comme un tout, une unité, et pas comme une succession de paragraphes faisant l’apologie de plusieurs formes de violences et de délinquances, tu verras que ce n’est en rien une consécration du viol… Bonne journée !!

    Dans les villes de grande solitude
    Moi le passant bien protégé
    Par deux mille ans de servitude
    Et quelques clous sur la chaussée

    Dans les villes de grande solitude
    De nouvel-an en nouveaux nés
    Quand j’ai bu plus que d’habitude
    Me vient la faim d’un carnassier

    L’envie d’éclater une banque
    De me crucifier le caissier
    D’emporter tout l’or qui me manque
    Et de disparaître en fumée

    Mais dans les villes de grande solitude
    Tous les héros se sont pollués
    Aux cheminées du crépuscule
    Et leurs torrents se sont calmés

    Alors je fonce comme une bête
    Sur le premier sens interdit
    Aucun feu rouge ne m’arrête
    Je me sens bien dans ma folie

    J’ai envie de violer des femmes
    De les forcer à m’admirer
    Envie de boire toutes leurs larmes
    Et de disparaître en fumée

    Mais dans les villes de grande solitude
    Quand l’alcool s’est évaporé
    Je replonge dans la multitude
    Qui défile au pas cadencé

    J’ai peur d’avoir brisé des vitres
    D’avoir réveillé les voisins
    Mais je suis rassuré très vite
    C’est vrai que je ne casse rien

  11. voilla comment je voie la femme aujour,dhui,je parle d,une femme d,une mére,elle deviennent rare de nos jours,je pense que le symséte
    dans laquelle on vie a transformé les femmes ,il ya de plus en plus d,intabillité,et des personnes s,abitue c,est vrais a ce monde vie .
    pour que la femme retrouve un équilibre ,il faudrais revenire aux vrais valeur,il faut bienssure que les homes soit fier de leur femmes
    je ne supporte pas les hommes qui rabaisse les femmes .surtout quand elle assume leur roles de mére,aujours dhui les gens se décourage vite,il non plu de patience,quand on voie des exemple de personne qui sont prét a accepté beaucoup de chose ,je pense que le monde est trop axée sur le sexe ,et maintenant avec la thecnologie,c,est trop façile de changer de partenaire,il faudrais crée un site que pour les femme bien et les hommes bien,il manque de plus en plus de romantisme,et tout est bassé sur l,argent ,avec la crise qui n,arréte pas de nous poursuivre,il y a aujour dhui des femmes qui se protitue pour donner a manger a leur enfants,donc c,est bien le systéme qui est malade,voilla le responsable ,a propos de l,alcoolisme il y a autant de femme que d,homme qui boive,chacu subbit a ça façon ,je croie qu,il va nous falloire beaucoup de patience pour que les choses change ,mais pour ce qui me conscerne si je trouve une femme bien ,je suis pret a tout poue elle ,et ça fait peur car les femmes ne sont plus habitué ,alors elle préffére métre fin ,car la peur est la ,il est trés important de se poser des questions et surtout de dialoguer,et ça je pense que l’on peut y arriver a travert le dialogue
    les forums sont trés important pour ça ,car maintenant on ne c,est plu dialoguer autrement ,avant on se retrouver autoure d,une table,en familles ,le repas été un sacrillége,c,est la ou ont se dit tout,et le landemain on a tout oublier ,pas de rencune,on passé rapidement a autre choses,il faut changer la vie comme dissé golman ,

  12. je pense que l’on recherche tous la méme choses,mais il est vraiment important de se protéger,sardou dissait dans une chansons .attention les enfants danger,il y a des papa pommé ,et des femmes aussi,le systéme na jamais été aussi fragile que aujour dhui.

  13. Message pour myala

    En relisant les paroles je me dit qu’en fait c’est pire que dans mon souvenir…!

    Pour moi, il ne parle pas de la société (ou alors en disant qu’elle est trop restrictive pour ses envies! ex: « Deux mille ans de servitude », où qu’il n’est pas assez « fun » lui même « c’est vrai que je ne casse rien »), il décrit ce qu’il aimerait faire après quelques verres si c’était possible…
    Si on se base sur les autres chansons de sardou, je ne trouve pas particulièrement qu’il joue avec des subtilités en disant quelques choses pour dire l’inverse par exemple et je ne crois pas que ce soit le cas non plus dans cette chanson.

    Par contre je suis d’accord avec ce que tu dis sur la société.

  14. tu as raison elle batte les record ,politique,sexuallité,géré le porte monaie,donner des ordres ,pour ça elle se débrouille de mieux en mieux ,question alcool elle nous métte a l,amande,c,est elle qui gagne les parie,alors en sport n,en parlons pas,elle sont foutu comme des mecs,la bagnole n,en parlons pas,elle roule pas avec des charettes
    dans le monde du boullot elle sont souvent responsable de drh ect ect
    jai vue l,exemple dans mon boullot ,ou ces les femmes de services qui métté a l,amande le directeur,elle optener ce quelle veullent,trés malines,moi jai méme perdue mon boullot car je n,es pas voullue coucher avec une,qui avait la prétention de dire quelle pouvait se taper tout les mecs quelle vouller,et méme les directeur ,elle ma fait la guerre cette biace,elle avait quand méme les boulles.

  15. Si Sardou se transformait en femme, elle devrait avoir au moins 63 ans (merci Wikipedia)…
    Il s’est gourré de rêve…
    Il faudrait voir dans son clip des petites mamies en charentaises allant gueuler pour leur retraite de misère…
    Là on s’approcherait d’un semblant de vérité!
    Quel clip ringard!

  16. c,est trés bien 63 ans pour un escort boye,a tout age les femmes sont libre,a 63 ans elle porte des string les femmes aujourdhui,on voyée pas ça avant.
    et je me passe des détailles ,on appelle les femme mure je croie!!!!!
    mais c,est vrais que c,est pas désagréable.

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard