Un missile nord-coréen frôle un avion Air France avant de s’abîmer en mer

Un missile nord-coréen a frôlé un avion de la compagnie aérienne Air France vendredi dernier. L’incident s’est produit sur la ligne Tokyo-Paris.

Air France élargit sa zone de non survol suite au tir d’un missile nord-coréen

Un haut responsable américain affirme que le missile tiré par la Corée du Nord vendredi dernier a frôlé un avion Air France qui effectuait la liaison entre Tokyo et Paris.

Selon les informations compilées par les forces de défense japonaises, le vol 293 d’Air France se trouvait à seulement 100 kilomètres du missile lorsque ce dernier s’est abîmé en mer.

>> La Corée du Nord détruit une ville lors d’un show télévisé

Si l’appareil avait décollé seulement 5 minutes plus tard, il se serait retrouvé dans la zone d’impact du missile. Le Boeing 777 de la compagnie Air France avait à son bord 316 passagers et 16 membres d’équipage.

A la suite de l’incident, la compagnie Air France a déclaré  :

« Les zones de tests des missiles nord-coréens n’interfèrent en aucune façon avec les trajectoires aériennes d’Air France. Les informations dont nous disposons à ce stade indiquent que le missile s’est abîmé en mer à plus de 100 kilomètres de la trajectoire de l’appareil. »

La compagnie a aussi précisé que les zones de survol à risque étaient analysées en continu, et les plans de vol adaptés en conséquence. Air France a toutefois pris la décision d’élargir sa zone de survol autour de la Corée du Nord (pays qu’elle ne survole pas).

Le mois dernier, l’expert en sécurité aérienne Mark Rosenker s’était toutefois montré plutôt pessimiste :

« Je ne crois pas que le contrôle du trafic aérien puisse avoir la capacité d’alerter un vol commercial qu’un missile est sur sa trajectoire. »

A l’heure où les relations entre l’Occident et la Corée du Nord continuent de se tendre, l’annonce de cette nouvelle alarmante ne va probablement rien arranger.

Les dernières publications
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!