« Phuc Dat Bich » ou le nom le plus difficile à porter au monde

Un australo-vietnamien âgé de 23 et vivant à Melbourne est devenu un véritable phénomène sur les réseaux sociaux ces derniers jours. La raison ? Un nom tout à fait courant au Vietnam qui passe beaucoup moins bien dans les pays anglophones. Facebook a suspendu son compte près de 3 fois pour « faux nom ».

phuc dat bich nom difficile porter vietnamien australie

Il n’y a pas que les stars de la musique qui disposent d’un nom difficile à porterPhuc Dat Bich (Fuck that Bitch en anglais ou Nick Cettepute en français) a été contraint d’envoyer une copie de son passeport afin de prouver que ce nom plutôt exotique n’était pas un vieux délire de fin de soirée trop arrosée mais bien celui figurant sur son état civil. Heureusement, l’histoire s’est bien terminée et il a eu gain de cause.

Lorsque sa page a pu être réouverte, Phuc Dat Bich a tenu à remercier tous ses partisans ainsi que les personnes qui avaient relayé son post, lui permettant de gagner son étrange et insolite combat.

Voici sa réponse :

« Je tiens tout d’abord à dire à quel point je vous suis reconnaissant. Vous qui m’avez montré votre soutien en défendant le fait que toutes sortes de noms existent dans nos différentes cultures. Nous vivons dans une société diversifiée et multiculturelle et le fait que des gens m’aient soutenu me rend vraiment heureux. »

phuc dat bich nom difficile porter vietnamien australie 1

Son nom qui se prononce en réalité « Phoop Dook Bic » est très commun au Vietnam, mais cela n’était apparemment pas du goût de Facebook. Puisque le géant américain avait bloqué son compte trois fois, obligeant le jeune à homme à poster des photos de son passeport :

« Je trouve cela très irritant que personne ne semble me croire lorsque j’affirme que mon véritable nom est celui que j’ai entré en créant mon compte sur Facebook. On m’a accusé d’utiliser un faux nom et d’avoir menti ce que je trouve très violent et injuste. Est-ce parce que je suis asiatique ? C’est ça en fait ? Voir mon facebook bloqué à plusieurs reprises était vraiment très irritant et dégradant. Sincèrement votre. Phuc Dat Bich. »

Le message original avait atteint la barre des 125.000 likes et des 67.000 partages très rapidement. Tout est bien qui finit bien pout monsieur « Fuck That Bitch » qui va pouvoir reprendre le cours de sa vie.

L’homme a conclu sur une note plus légère :

« Nous vivons dans une société plurielle et multiculturelle et le fait qu’il y ait des gens qui témoignent de leur soutien me rend vraiment heureux, écrit-il. Je suis heureux et honoré d’être en mesure de rendre les gens heureux simplement en les faisant rire au sujet de quelque chose qui apparaît scandaleux et ridicule. »

« Des événements bien plus tragiques se sont déroulés partout dans le monde, et seul le bonheur peut nous permettre de nous relever », poursuit-il, avant de conclure, altruiste : « Personnellement, j’espère avoir contribué à égayer votre journée ! »

Découvrez aussi notre article vous présentant ces célébrités qui ont changé de nom (et ont bien eu raison).

Les dernières publications
Tuxboard