Des œuvres de Banksy d’une valeur de 5 millions d’euros effacées par erreur en Jamaïque !

Une équipe de maintenance a recouvert de deux couches de peinture cinq des onze œuvres du street artiste Banksy qui recouvraient le pan du mur d’un hôtel jamaïcain. A leur décharge, les ouvriers ont avancé qu’ils avaient cru à un acte de vandalisme…

Sur le mur du Geejam Hotel en Jamaïque, il y avait onze pochoirs dessinés par Banksy. Le mystérieux artiste-peintre y avait séjourné en 2006 et avait peint ces créations afin de remercier le propriétaire pour son aimable accueil. Très bientôt, les pochoirs devinrent une attraction touristique.

A voir : Les photos de l’hôtel Banksy à Bethléem.

https://www.instagram.com/p/BPVZLZ0gcnZ/

 Voilà une erreur qui coûte très cher !

Quand l’équipe de maintenance s’est rendu compte de sa méprise, elle a été abasourdie. Mais pour l’hôtel, la catastrophe est plus grande encore puisque ces pochoirs valaient 4,6 millions d’euros ! Pour restaurer les pochoirs, le propriétaire devra débloquer environ 140 000 euros.

https://www.instagram.com/p/BBhshjuy3Wx/?taken-by=hazellubbock

Ce n’est malheureusement pas la première fois que des œuvres de Banksy sont supprimées par erreur.

En août 2016, en Angleterre, un graffiti montrant trois agents secrets britanniques en pleine écoute téléphonique – afin de dénoncer les méthodes d’espionnage du gouvernement – a été détruit avec le mur de la maison sur lequel il avait été apposé.

Le propriétaire voulait faire des rénovations et il ignorait que l’œuvre, intitulé Spy Both, valait 1,15 million d’euros…

Les dernières publications
Tuxboard