Ruinée, la gymnaste Olga Korbut a décidé de vendre ses médailles olympiques pour survivre !

Du temps de sa gloire, on surnommait gentiment la gymnaste Olga Korbut « le moineau de Minsk » en raison de sa frêle silhouette. Aujourd’hui, il ne lui en reste que quelques souvenirs qu’elle a décidé de mettre en vente afin de surmonter ses problèmes financiers.

Olga Korbut est la première gymnaste au monde à avoir réalisé un salto sur une poutre. Grâce à une adresse et une grâce incomparables, elle remporta 6 médailles, dont 3 en or, aux Jeux olympiques de Munich en 1972 et une à Montréal en 1976.

Toutefois, comme la vie a parfois ses retournements acrobatiques, même pour une gymnaste, elle a commencé à rencontrer d’énormes problèmes financiers dans les années 2000. Elle a notamment fait les gros titres de la presse après avoir été arrêtée pour un vol à l’étalage d’une valeur de 19,35 dollars dans un supermarché. Ruinée, celle qui fut autrefois « le moineau de Minsk » s’est résolue à 61 ans à se séparer de ses biens les plus précieux,  ses médailles.

Elle a ainsi décidé de mettre aux enchères deux de ses médailles d’or, un justaucorps qu’elle a arboré lors d’une compétition et un autographe signé à un magazine sportif. Ces trésors furent adjugés pour la coquette somme de 230 000 dollars qui lui permettra de se renflouer.

Olga Korbut a eu bien raison de persévérer, car en grande championne de la gymnastique, malgré la chute, elle est retombée sur ses pieds.

Les dernières publications
Tuxboard