BlogCinémaOscars : Quel est le véritable prix de la statuette ?

Oscars : Quel est le véritable prix de la statuette ?

Il s’agit sans aucun doute de l’un des objets les plus aisément reconnaissables et aussi l’un des plus convoités. Mais quelle peut bien être la véritable valeur de l’Oscar ? Si vous vous êtes toujours posé la question, il est maintenant temps de découvrir la réponse.

Le Saint Graal de l’industrie cinématographique

Cette statuette mythique est considérée comme la plus haute distinction décernée dans l’industrie cinématographique. A ce sujet, vous vous souvenez probablement du sacre de Leonardo DiCaprio dans la catégorie « Meilleur Acteur » pour ses performances dans le film The Revenant lors de la précédente édition. Celui-ci venait enfin récompenser l’ensemble de l’œuvre de l’acteur après plusieurs rendez-vous manqués.

Le trophée représente un chevalier sur un socle, trônant sur une bobine de film et tenant une épée dans ses mains gantées. Constitué de britannium et plaqué or 24 carats, il a été dessiné par Cedric Gibbons, qui fut notamment le fondateur de l’AMPAS et le responsable artistique de la Metro Goldwyn Mayer entre 1924 et 1956. La statuette mesure 34 centimètres et pèse 3 kilos. Sculptée à l’origine par George Stanley, elle est désormais réalisée par la société R.S Owens and Company à Chicago, qui dispose d’ailleurs de l’exclusivité. Dix heures de travail sont nécessaires pour obtenir une sculpture parfaite.

Une valeur surtout symbolique

Si le coût de production d’un Oscar est évalué aux alentours de 400 dollars, les lauréats n’en verront jamais la couleur en choisissant de revendre leur prix, puisqu’afin d’éviter le marché noir et le troc pour les collections privées, chaque récipiendaire du trophée est obligé de signer le « Winner’s agreement » (l’accord du gagnant) qui l’engage à ne pas revendre son prix sans l’avoir préalablement proposé contre un dollar symbolique à l’AMPAS (Académie des arts et des sciences du cinéma).

Quand l’AMPAS revend la statuette à prix d’or

Si la loi oblige les propriétaires d’un Oscar à les proposer contre un dollar symbolique à l’Académie, rien n’interdit à l’AMPAS de revendre ensuite ces biens fraîchement acquis contre des sommes assez ahurissantes.

Ainsi en 1999, Michael Jackson avait acquis le trophée récompensant le meilleur film remis aux producteurs d’Autant En Emporte Le Vent pour la modique somme d’1.542.000 dollars.

Steven Spielberg, même s’il en possédait déjà trois, avait quant à lui acheté à prix d’or le trophée du meilleur acteur décerné à Clark Gable pour son rôle dans le film New York-Miami (1934) pour la modique somme de 607.500 dollars. Le célèbre réalisateur s’était aussi offert celui décerné à Bette Davis dans la catégorie meilleure actrice pour ses performances dans le film l’Insoumise (1938).

Si vous ne l’avez pas déjà fait, profitez-en pour découvrir le palmarès des Oscars 2017.

Publié le 27 février 2017 à 12:26, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches