BlogVoyageParis-New York en pédalo : un projet pour la sensibilisation au gaspillage alimentaire

Paris-New York en pédalo : un projet pour la sensibilisation au gaspillage alimentaire

Baptiste Dubanchet a un projet : relier Paris et New York à pédalo ! Il a lancé un appel aux dons pour l’aider à réaliser cette course avec un objectif : éveiller les consciences aux dérives du gaspillage alimentaire.

new-york-paris-pedalo

 

Un périple de plus de 10 000 kilomètres

Partant de Paris à vélo, il effectuera seul la traversée de l’Atlantique sur un pédalo unique, conçu pour se redresser vers le haut même en cas de tempête. Le jeune homme de 28 ans, natif de Bourges, n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il avait déjà rallié Varsovie en 2014 à vélo.

Cette fois, c’est plus de 10 000 kilomètres qu’il devra parcourir. En outre, en écho a son combat contre le gaspillage alimentaire, il ne se nourrira uniquement de nourriture dite « périmée » ou destinée à être jetée.

En effet, Baptiste s’attaque principalement à la notification nommée DLUO (date limite d’utilisation optimale). Bien que le nom ait officiellement changé pour DDM (date de durabilité minimale), les caractéristiques juridiques n’ont pas évolués. Ancien employé en restauration rapide, il espère pouvoir faire évoluer les consciences sur le gaspillage des produits secs.

L’objectif de la campagne est de récolter une somme de 10 000 euros via le . À l’heure de ces lignes, il à déjà récolté plus de 3 500 euros. À noter qu’il reste 23 jours pour compléter cette somme.

Plus qu’une campagne, une solution à long terme

Au-delà de la sensibilisation, le projet « Dépasser les limites » entend bien fournir de véritables solutions au gaspillage alimentaire. D’abord via une pétition qui sera mise à disposition de tous pendant son périple, visant à changer véritablement l’étiquetage des DLUO. Ainsi, chacun saura plus clairement que les aliments secs peuvent toujours être consommés, sans aucun danger pour la santé, malgré le dépassement de la date indiquée sur l’emballage de vos produits. Ensuite, une étude sur la lyophilisation des aliments comme alternative efficace à la simple « mise à la poubelle ».

On laisse Baptiste expliquer plus précisément le concept de son périple et ses objectifs :

Enfin, retrouvez à cette adresse les détails du projet, ainsi que la possibilité de faire un don.

Publié le 22 novembre 2016 à 12:00, par :
Baptiste Vinçon


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches