Il déterrait les cadavres de petites filles pour en faire des poupées

Anatoly Moskvin

Si l’histoire se déroule en 2011, on en prend seulement connaissance ces-jours-ci puisque la justice vient de révéler des images qui relèvent presque du film d’horreur.

En 2011, donc, Anatoly Moskvin, historien russe talentueux, réputé et polyglotte est arrêté par la police après avoir été suspecté de déterrer des cadavres de fillettes.

C’est en fouillant l’appartement de ses parents, avec lesquels il vivait, que la police a trouvé les corps des fillettes, momifiées, et costumées en poupées. L’ambiance était particulièrement glauque, digne de celle de l’île aux poupées.

Poupees Anatoly Moskvin

poupee Anatoly Moskvin

Anatoly Moskvin poupee

Anatoly Moskvin poupees

Comble du sordide, l’historien avait placé dans la cage thoracique des poupées une boite à musique afin qu’elles puissent jouer un air entrainant.

Chaque année, l’homme fêtait les anniversaires des petites filles, et en profitait pour laisser des mots sur les tombes des enfants, mots qui étaient destinés aux parents et qui les culpabilisait d’avoir « abandonné » ces fillettes, seules, sous la terre et dans le froid.

Etrangement l’homme a été immédiatement interné en hôpital psychiatrique, Anatoly a été dépisté comme étant schizophrène.

Les dernières publications
Tuxboard