Pourquoi doit-on laver les nouveaux vêtements avant de les porter ?

Un nouveau vêtement qui sort tout juste de son emballage semble tout beau, tout neuf et tout propre. Pourtant, il est recommandé de bien le laver avant de le porter afin d’éviter ou de limiter d’éventuels risques sanitaires.

Cette année en raison des mesures de restriction due à la Covid 19, les soldes d’hiver ont été reportés. Ainsi, ils ont commencé le 20 janvier pour se terminer le 16 février. Beaucoup profitent de ces moments pour s’offrir de nouvelles pièces et ont hâte de les mettre. Mais attention, avant de vous précipiter à porter un nouveau vêtement, laver le d’abord, car il peut vous causer directement ou indirectement des problèmes de santé.

Un vêtement neuf peut contenir des substances toxiques

En scrutant les composants d’un vêtement, des chercheurs ont pu distinguer des éléments comme le nickel, le chrome 6, la benzidine, du plomb ou encore des colorants azoïques. Comme vous pouvez le deviner, ceux-ci peuvent générer des problèmes comme un risque d’allergie et des irritations cutanées.

Parmi ces substances également, certains sont considérés comme étant des perturbateurs endocriniens tandis que d’autres sont cancérigènes. Des fabricants peuvent utiliser ces substances pour bien fixer les couleurs ou pour nous permettre d’entretenir facilement nos vêtements. Ainsi, dans un rapport publié en 2018, l’Anses ou l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire recommande à ce qu’on lave un vêtement neuf avant de le laisser au contact de notre peau.

L’emballage du vêtement neuf pourrait le « contaminer »

Un nouveau vêtement est remis dans un emballage dont on ne connaît pas toujours les spécificités. Qu’il soit en plastique, en carton ou autre, il est toujours possible que l’emballage puisse transmettre des substances à risque sur ce qu’il contient. De ce fait, il est préférable de le laver d’abord.

Un vêtement neuf est susceptible d’abriter des micro-organismes comme des bactéries pathogènes

Nous n’y pensons pas très souvent, mais avant de finir dans notre dressing, un vêtement peut entrer en contact avec de nombreuses personnes qui peuvent le salir de différentes façons. Comme durant les séances d’essayage d’un sous-vêtement par exemple.

La personne qui fait ce type d’essayage devrait être bien propre et elle devrait porter ses propres sous-vêtements en dessous. Mais on ne peut pas en être sûr. La simple manipulation peut également laisser des liquides corporels comme des traces d’éternuement ou autres. Même si les risques de tomber malade suite à ce genre de saleté sont faibles, il est indéniable qu’un lavage s’impose.

Voici quelques recommandations

En plus de respecter les indications sur l’étiquette de votre nouveau vêtement, il est conseillé de le laver à la main et à l’envers pour son premier lavage avant que vous le portier. Afin de se débarrasser au maximum des substances chimiques qu’il peut contenir, il est préférable de le laisser se tremper dans l’eau froide durant une nuit entière. Si vous craignez que les couleurs en soient altérées, vous pouvez ajouter un peu de vinaigre dans l’eau.

Les dernières publications
Tuxboard