Prix Goncourt 2017 : « L’Ordre du jour » d’Éric Vuillard

« L’ordre du jour » d’Éric Vuillard a reçu le Prix Goncourt 2017.

L’écrivain et cinéaste lyonnais Eric Vuillard a reçu le Prix Goncourt pour son oeuvre « L’ordre du jour ». Il avait remporté auparavant le prix Ignatius J-Reilly 2010 pour Conquistadors (Léo Scheer, 2009), le prix Franz-Hessel 2012 et le prix Valery-Larbaud 2013 pour Congo et La bataille d’Occident (Actes Sud, 2012).

L’Ordre du jour est un récit passionnant qui résume quelques étapes très marquantes de la période d’avant guerre. Cette période qui a permis de donner les pleins pouvoirs à Hitler sur l’Europe affaiblie et divisée. L’auteur dissèque ce qui a permis aux Nazis d’annexer l’Autriche en 1938. Il détaille dans ce court essai ce qui mena des êtres humains à commettre l’irréparable. Avec une précision terrifiante, son « ordre du jour » s’ouvre sur les 24 prédateurs en costume qui sont « passés à la caisse » pour aider Hitler dès 1933 (BASF, Bayer, Opel, Siemens, etc… des noms que tout le monde connait). Cela n’en est que plus terrifiant.
Ce que l’on apprend dans ce livre fait froid dans le dos.

Ils étaient vingt-quatre, près des arbres morts de la rive, vingt-quatre pardessus noirs, marron ou cognac, vingt-quatre paires d’épaules rembourrées de laine, vingt-quatre costumes trois pièces, et le même nombre de pantalons à pinces avec un large ourlet. Les ombres pénétrèrent le grand vestibule du palais du président de l’Assemblée ; mais bientôt, il n’y aura plus d’Assemblée, il n’y aura plus de président, et, dans quelques années, il n’y aura même plus de Parlement, seulement un amas de décombres fumants.

L’ordre du jour d’Éric Vuillard
Editeur : Actes Sud Editions
Acheter le livre

Laisser un commentaire

Tuxboard