Des préservatifs ajoutés à tous les pénis tagués sur les murs de Londres

ProtectCityCocks est un projet de street art qui s’est donné pour but de protéger les murs de Londres en peignant des préservatifs aux pénis tagués dessus.

ProtectCityCocks

Afin de promouvoir l’utilisation du préservatif, cet artiste inconnu a créé un pochoir géant. Au cas où la sensibilisation aux maladies sexuellement transmissibles ne serait pas assez évidente, il ajoute également un message. Il utilise systématiquement le slogan « Stay Protected on-the-go »: reste protégé.

En complément, il dirige également les passants vers un site internet : Shine NHS. Il s’agit là d’un organisme proposant des préservatifs et tests de dépistage gratuits.

https://www.instagram.com/p/BTy-_CNlL-l/?taken-by=protectcitycocks

La campagne bénévole commencée fin avril peut se suivre en direct sur le compte Instagram ProtectCityCocks.

ProtectCItyCocks : aussi illégale qu’applaudie

Bien qu’utile et plutôt marrante, cette campagne n’en reste pas moins totalement illégale. En Angleterre, il est strictement interdit de peindre ou faire des graffitis sur les murs.

https://www.instagram.com/p/BThZVNIlfA6/?taken-by=protectcitycocks

Pourtant, depuis le début de sa campagne, les réactions sont positives. Sur sa page Facebook, il reçoit même des localisations de pénis à couvrir.

Cet artiste anonyme, tout comme les auteurs de graffitis écolos ont décidé de transporter l’art de rue à un niveau supérieur.

Tuxboard