Quel est le meilleur matelas pour votre lit : mousse, ressort ou latex ?

L’alimentation et l’air ne suffisent pas pour avoir une bonne santé. Il faut aussi bien dormir. En effet, le sommeil est indispensable pour l’organisme. Un adulte doit au minimum avoir 7 à 8 heures de sommeil par nuit comprenant un sommeil réparateur c’est-à-dire un sommeil avant minuit.

Et pour bien dormir, il est évident qu’il faut avoir un bon matelas. Il s’agit d’un des facteurs importants qui optimise le sommeil. Mais le choix est souvent difficile entre les modèles existants sur le marché. Latex, ressort ou mousse : lequel choisir ? Voici des informations à propos de chacun de ces matelas qui permettront d’affiner le choix.

Les matelas en mousse

Il y a longtemps, le matelas mousse a été considéré comme un équipement de bas de gamme. Mais les progrès techniques et technologiques divers ont changé les donnes. Ce type de matelas a bien évolué. Désormais, il existe même des matelas universels qui ont divers atouts. Sur le marché, les acheteurs ont le choix entre des gammes différentes en fonction de leurs besoins et de de leurs possibilités. Il faut noter que pour produire un matelas, les fabricants ont le choix entre plusieurs types de mousse.

Mousse à mémoire de forme ou viscoélastique

Dans la plupart des cas, les fabricants de matelas utilisent les mousses à mémoire de forme ou viscoélastique. Etant facilement « densifiable », c’est une mousse qui convient à plusieurs besoins  mais elle est peu aérée et est plus chaude. Elle convient à la fabrication des oreillers à mémoire de forme, des oreillers ergonomiques, des coussins, etc. La densité de cette mousse peut varier entre 25 kg/m3 pour des matelas d’entrée de gamme et 55kg /m3 pour les modèles haut de gamme.

Mousse polyuréthane

La densité de cette mousse polyuréthane est variable entre 25 kg/m3 et 50 kg/m3. Elle est donc semblable au premier type de mousse. La différence réside exclusivement dans le processus de conception sachant que les matelas en polyuréthane sont assez similaires les uns et autres. 

La mousse polyuréthane est constituée de cellules ouvertes. Cela permet une meilleure thermo-régulation par rapport au modèle viscoélastique classique. Néanmoins, c’est une caractéristique qui la rend délicate face à l’humidité. Malgré les structures alvéolaires, le transfert d’humidité devient évident.

La plupart du temps, la mousse polyuréthane est alors utilisée en tant que base pour l’âme de matelas et elle est habituellement alliée avec une mousse à mémoire de forme pour l’accueil ou du latex.

Mousse polyéther

C’est souvent dans la catégorie entrée de gamme que l’on utilise la mousse polyéther. Ses cellules sont fermées et sa densité est généralement inférieure à 25 kg/m3. Mais il existe tout de même des modèles avec une densité plus importante pour le marché.

Ces derniers sont capables d’offrir plus de confort, de durabilité et de résistance. Il s’agit du type de mousse le moins cher du marché. Mais malgré son manque de fermeté, son usage est très limité. Il est fait pour les lits des enfants ou bébés.

Les matelas à ressorts ou à suspension

Constitué de fils tréfilés en acier, ce type de matelas est le plus répandu sur le marché. Fiable est résistant, il est plus ventilé. Il est disponible en trois modèles :

Ressorts ensachés

Ce type de modèle de matelas est le plus ancien et est le plus connu. Il est pourvu de ressorts hélicoïdaux enveloppés un a un dans un sachet séparé. Il peut convenir à tous les types de lits et est parfaitement adapté aux personnes de grandes tailles ou ayant un poids plutôt imposant.

Ressorts multispires

Ce type de matelas dispose de ressorts en fil continu tricoté sous forme de spires. Il permet d’obtenir un couchage ferme et tonique mais aussi un soutien basique. Bien aéré également, ce type de matelas a un aspect interne filiforme qui limite également l’humidité.

Ressorts biconiques

Aussi appelés pullman, les matelas à ressorts biconiques sont des modèles très ancien disposant de ressorts très étroits sur le milieu et qui s’élargissent sur les extrémités. Il permet un confort optimisé surtout pour les personnes corpulentes et une indépendance de couchage. C’est aussi un matelas qui offre un soutien dynamique grâce aux ressorts qui étalent une réaction proportionnelle et graduelle.

Les matelas en latex

Les matelas en latex peuvent être synthétiques (pétrole) ou naturels (sève d’hévéa). Ils sont issus du caoutchouc et peut permettre différentes zones de soutien ou zones de confort. Il y a les modèles qui ont 3, 5, 7 et 11 zones de confort. C’est la répartition des points qui font la différence entre ces 4 modèles de matelas en latex. Cela peut être le dos, la tête, les épaules, les cuisses et les pieds.

L’utilisation de chaque type de matelas peut donc être visée en fonction des besoins et des zones du corps que l’usager souhaite le plus soulager lors de son sommeil.

Conclusion

Le choix d’un matelas mousse, ressort ou latex peut dépendre de plusieurs critères. Certaines personnes accordent une valeur importante à la gamme, d’autres orientent leur choix en fonction de leur budget. Il y a aussi les acheteurs qui visent le confort, la durabilité, la solidité, l’élasticité, la densité, et bien d’autres paramètres techniques. Et bien sûr, les différences entre le naturel et le synthétique peuvent aussi changer les donnes chez certains acquéreurs. Dans tous les cas, le but reste toujours le même : il est nécessaire de trouver le bon matelas pour bien dormir.

Les dernières publications
Tuxboard