BlogActusLe rat-taupe nu, une horrible bestiole à la longévité incroyable qui pourrait sauver l’homme !

Le rat-taupe nu, une horrible bestiole à la longévité incroyable qui pourrait sauver l’homme !

Il ne faut jamais se fier aux apparences, voilà un dicton qui s’applique parfaitement au rat-taupe nu. Au premier coup d’œil, vous ne le trouverez guère attendrissant avec sa peau fripée et ses incisives affilées capables de creuser des petits tunnels dans les sous-sols éthiopiens. Habitué à l’obscurité, cet animal qui compte incontestablement parmi les créatures les plus repoussantes au monde est presque aveugle. Oui, il ne viendrait à personne l’idée de le bichonner. Il a pourtant un secret qu’on lui envie volontiers : celui de la  !

L’incroyable résistance du rat-taupe nu a toujours intrigué les chercheurs et des études sont actuellement en cours afin de décrypter son code génétique. En effet, malgré sa petite taille et son poids insignifiant (8 centimètres de longueur pour 36 grammes), il peut vivre jusqu’à 30 ans, soit l’équivalent de 600 ans pour un être humain ! Mieux, il ne vieillit pas et ne tombe jamais malade, comme si le temps et les bouleversements extérieurs n’avaient pas d’impacts sur lui.

D’apparence fragile, il déborde de vitalité, capable de courir sans discontinuer de galerie en galerie. De plus, sa peau nue recèle une surprenante insensibilité à la douleur, même en cas de chaleur extrême. Grâce à sa vie sous terre, il est même capable de se passer d’oxygène pendant environ 17 minutes. Enfin, et c’est bien la faculté la plus étonnante du rat-taupe nu, il présente une résistance extraordinaire au . En effet, des tests cliniques ont prouvé que malgré l’inoculation de cellules cancéreuses, la petite bête n’avait développé par la suite aucune tumeur.

Résoudre le mystère du rat-taupe nu pourrait bien être la plus fabuleuse découverte de la médecine moderne. Elle mettrait fin aux plus grands fléaux de l’être humain et qui lui sont pratiquement inconnus : le vieillissement et la maladie. Rien que pour cela, on ne se défilera pas pour le remercier par un petit câlin…

Publié le 16 mars 2017 à 8:09, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches