BlogLifestyleLa femme qui se nourrissait exclusivement « d’air et de lumière »… est morte

La femme qui se nourrissait exclusivement « d’air et de lumière »… est morte

Depuis près de 10 ans, Jeannette était membre d’une hollandaise prônant le « respirianisme ». Elle s’est éteinte le 8 juin dernier dans des circonstances troublantes.

On peut se nourrir de lumière sans forcément en être une

A l’heure actuelle, la police de la ville d’Utrecht (Hollande) enquête sur les circonstances suspectes entourant la de Jeannette, 62 ans.

Avec sa sœur et ses deux autres colocataires, elle adhérait au principes du « respirianisme« , un mouvement New Age popularisé par une australienne dénommée Jasmuheen.

Selon elle, l’être humain n’a pas besoin de manger pour survivre et peut tout à fait se contenter de lumière. Jasmuheen prétend être une preuve vivante, puisqu’elle ne consomme plus de nourriture et boit uniquement du thé depuis 19 ans.

C’est ce même régime que Jeannette a suivi, comme l’expliquent les membres de sa petite communauté sur leur site web. Ainsi, Leonoor, Jeannette, Marthe et Erik expliquent comment ils ont réussi à se « libérer » de la nourriture en mai 2014.

Selon eux, cela leur a permis de se sentir mieux dans le corps et de se concentrer sur leur musique :

« En buvant uniquement du jus de fruit et en consommant des plantes, le chant semble plus beau. Cela laisse plus de place à la respiration, aux sentiments et aux émotions. »

Le respirianisme tue… la bêtise humaine aussi

Interrogés les autorités suite au décès de la sexagénaire, ses colocataires sont aujourd’hui soupçonnés de négligence et de non-assistance à personne en danger. Ils sont aussi en lice pour les .

Mais ce petit séjour n’a semble-t-il pas ébranlé la foi de ces illuminés :

« Jeudi dernier, ma sœur est partie vers un autre monde, elle est décédée paisiblement. Malheureusement, l’enfer s’est déchaîné juste après et nous avons été expulsés de notre maison pour passer deux nuits horribles et solitaires en cellule. »

Les colocataires de Jeannette risquent tout de même jusqu’à deux ans de prison. S’il est possible de vivre d’amour et d’eau fraiche, vivre de lumière d’air et de lumière semble particulièrement risqué.

Ces dernières années, au moins six personnes à travers le monde sont mortes après avoir suivi les préceptes du mouvement respirianiste, mais cela n’empêche pas sa chef de file d’organiser régulièrement des séminaires extrêmement coûteux.

Thématiques :

Publié le 19 juin 2017 à 15:30, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2017 | Tuxboard : concentré de news fraîches