BlogInsoliteElle dépense 144 000 euros par an pour vivre en permanence sur un bateau de croisière

Elle dépense 144 000 euros par an pour vivre en permanence sur un bateau de croisière

Mama Lee

Lee Wachtstetter, surnommée « Mama Lee », a 86 ans et ne compte pas s’embêter avec la fin de sa vie.
Après avoir perdu son mari, cette dernière s’est dit que ce serait sympa de terminer sa vie et savourer sa retraite en vivant en permanence sur un bateau de .
Lee a posé ses bagages sur le Crystal Serenity, un bateau qui accueille plus de 1 000 passagers. Voici maintenant 7 ans que la vieille dame parcourt les mers en repensant à son mari.

bateau croisiere « Mon mari m’a fait découvrir les croisières. Mason était banquier et expert en immobilier, il m’a appris à aimer la . Pendant nos 50 années de mariage, nous avons fait 89 croisières. J’en ai fait 100 de plus dont 15 autour du monde ».
Mama Lee ne sait pas combien de pays elle a visité, elle a arrêté de compter après 100. Ses pays préférés sont ceux de l’Asie, parce que ça la dépayse totalement de sa condition d’Américaine.

piscine bateau croisiere

Pour réaliser ce rêve, l’octogénaire doit débourser près de 144 000 euros par an, mais ça n’effraie pas la femme qui compte bien profiter de sa vie, du bateau, du bar et des soirées dansantes !

Publié le 22 janvier 2015 à 17:39, par :
Lapsus Scriptae

Issue d’une célèbre famille de trolls de mère en fille depuis 1812, George de la Capelière découvre l’intérêt de l’écriture, alors qu’elle se perd dans la bien connue forêt de l’Amerzone. Sans aucun repère, elle décide de s’installer dans un camp de fortune et commence à écrire ses mémoires à l’aide d’un bâton et de colorant provenant de l’écrasement d’un scolopanda. L’écriture, c’est finalement ce qui la tiendra en vie, jusqu’à ce que, 12 ans plus tard, une équipe d’explorateur la trouve là où le destin l’avait laissée. Plus connu sous l’illustre pseudo de Lapsus Scriptae, George rentrera dans sa terre natale avec la ferme intention de partager ce que cette aventure en Amerzone lui avait apporté. C’est tout naturellement qu’elle a choisi Tuxboard comme terre d’asile et comme support à la transmission de son savoir trollesque.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches