Romanée-Conti millésime 1945 : la bouteille de vin la plus chère de l’histoire aux États-Unis

Quand il s’agit d’alcool, certaines personnes sont prêtes à y mettre le prix fort. Mais lorsqu’il s’agit d’un grand cru, les prix peuvent même flamber. C’est le cas de la bouteille de vin la plus chère du monde.

Du jamais vu avec un véritable record

À New York, le samedi 13 octobre, la maison Sotheby’s a organisé une vente aux enchères de grands crus. Un évènement qui n’est pas passé inaperçu étant donné les coûts de ces derniers.

En effet, le mythique Romanée-Conti millésime 1945 a été adjugé à 558 000 dollars, soit l’équivalent de 482.000 euros. Un prix final 17 fois supérieur à l’estimation initialement établie par Sotheby’s, soit 32.000 dollars de plus.

Lors de la même vente, une autre bouteille de Romanée-Conti millésime 1945 a été acquise à 496.000 dollars quelques minutes après. À savoir que le lot provenait de la collection personnelle de Robert Drouhin.

Celui-ci avait dirigé la maison Joseph Drouhin, l’une des plus importantes de Bourgogne, de 1957 à 2003.

Une vente totale dépassant donc le record de 2010 à Hong Kong, avec une Château Lafite Rothschild datant de 1869.

Tout ce qu’il faut savoir sur ce fameux domaine de renom

Le domaine de la Romanée-Conti est souvent considéré comme produisant le plus grand vin de Bourgogne. Internationalement parlant, de nombreux sommeliers estiment même qu’il produit le cru le plus prestigieux au monde.

Il est situé sur une parcelle de moins de deux hectares et ne produit qu’entre 5.000 et 6.000 bouteilles par an. Selon Les Échos, la bouteille de vin la plus chère, à l’étiquette tachée est l’un des 600 exemplaires produits en 1945.

La production de ce pinard s’est faite juste avant que le domaine n’arrache les vignes pour les replanter. Une rareté qui explique donc les coûts faramineux. De ce fait, le marché du vin est un secteur prisé par les faussaires. D’ailleurs, l’émissionAffaires sensibles en avait parlé en février 2017.

Au final, il faut être prêt à débourser pour boire un très bon vin.

#AuctionUpdate **NOUVEAUTÉ** Ce matin au #NYC, deux bouteilles de Romanée-Conti millésime 1945 de la cave personnelle de Robert Drouhin ont battu le record mondial des ventes aux enchères. Elles étaient vendues à 558 000 $ et 496 000 $.#SothebysWine

Investir dans le vin : un secteur toujours en progression

Si l’on est toujours habitué à acheter du bon vin pour le déguster, il faut savoir qu’il ne se limite pas uniquement à ravir les papilles, mais aussi le portefeuille. En effet, il s’agit également d’un produit qui permet de profiter d’un investissement à long terme. Ce vin Romanée-Conti Millésimes de 1945 apporte la preuve que les consommateurs sont prêts à débourser des sommes astronomiques pour profiter d’une bouteille exceptionnelle. De plus, malgré la crise, les grands Crus et les vins d’exception ne sont pas près de disparaître des tables. Pour réussir ce type de placement, il est important d’être bien accompagné. Des entreprises spécialisées dans ce type d’investissement, dotées de systèmes digitalisés proposent des offres et des outils indispensables pour se lancer dans cette activité.

La première phase consiste à ouvrir une cave. Pour obtenir les bons produits, il vous propose des outils qui aident à déterminer les bons critères pour acquérir une bouteille de vin pour votre collection afin de mieux la revendre par la suite. Dans ce type de service, les investisseurs bénéficient d’une boutique en ligne pour acheter les vins. Cette technique facilite largement l’achat et permet d’économiser du temps et de l’argent. Pour optimiser les résultats et profiter d’un moyen de gestion claire avec des données toujours disponibles, ces entreprises, comme Cavissima, mettent à disposition un espace client.

Ils y suivent l’évolution des prix et peuvent décider à quel moment vendre une bouteille de vin. Une boutique est ouverte spécialement pour faciliter la revente. Cela évite de perdre du temps à chercher un lieu de revente. En outre, des experts s’activent pour analyser régulièrement le marché.  Selon les statistiques une progression nette de 4 % à 8 % est observée sur les prix des grands crus et des vins d’exception. Il s’agit d’une excellente opportunité pour allier plaisir et profit.

Les dernières publications

Laisser un commentaire

Tuxboard