BlogFoodSciences : les hommes psychopathes préfèrent le café très noir

Sciences : les hommes psychopathes préfèrent le café très noir

Étant un homme, mon estomac grandit d’une façon régulière. La et les boissons font partie de mes préférences. Avec un appétit glouton, sans élégance bien sûr ! J’aime peu de choses : empiler la sur une assiette. Et bien, une chose insondable ! Me sentir pourri après un repas, sentir la peau s’étendre autour de mon ventre alors que mes tripes glissent sur mon jean. Dans tout, un monde de regret.

Je n’ai pas honte de dire que j’aime également manger et boire. J’adore le café noir, les pamplemousses, les citrons, les citrons verts, le gingembre, la bière brune, mais apparemment, cela fait de moi un .

Une nouvelle étude dans l’histoire…

Effectivement ! Une récente étude a été effectuée à l’Université d’Innsbruck en Autriche, sur près de 1 000 personnes. Le résultat affirme que ceux qui aiment les boissons et les plats amers aiment faire de la planche à voile chez les OAP pendant leurs temps libres. Cette étude a été dirigée par la professeure Christina Sagioglou. Avec un échantillon de 500 hommes et femmes, ils reçoivent une liste d’aliments contenant un nombre égal de : sucrés, salés, acides et amers. On leur a demandé d’évaluer les aliments, y compris les gâteaux au chocolat, le bacon, le vinaigre et les radis. Puis de les noter sur une échelle de six points allant de l’aversion forte au goût prononcé. Les participants ont ensuite rempli quatre questionnaires de personnalité distincts. Ils ont fait mesurer leur niveau d’agression au début.

Ensuite, on leur a demandé d’évaluer des énoncés du type : « Si la provocation est suffisante, je risque de frapper quelqu’un », d’évaluer les expressions par rapport aux traits de personnalité du machiavélisme, de la psychopathie et du narcissisme. Par ailleurs, des questions sur les dimensions du « Big 5 » – personnalité de l’extraversion, de l’agréable, de la conscience et de la stabilité émotionnelle. Enfin, ils devaient compléter l’évaluation complète des tendances sadiques, censée évaluer les tendances au sadisme quotidien. Une expérience similaire impliquant 450 personnes a confirmé les résultats.

Conclusions et résultats de l’étude

L’étude, publiée dans la revue Appetite, a révélé : les préférences gustatives généralement amères sont apparues comme un puissant prédicteur du machiavélisme, de la psychopathie, du narcissisme et du sadisme quotidien.

Les chercheurs ont également évoqué des traits tels que : l’agréable, le degré de gentillesse, de sympathie et de coopération d’une personne ayant une corrélation négative pour les aliments amers.

Le Docteur Sagioglou a expliqué à quel point la consommation d’aliments au goût amer pouvait être comparée à une montagne russe. Là où les gens apprécient quand cela suscite la peur. On a trouvé des corrélations particulièrement robustes avec le sadisme quotidien, une construction liée au masochisme bénin – la jouissance d’activités douloureuses.

Bien que la raison derrière cela ne soit pas claire, une théorie dit que les aliments amers sont généralement toxiques. Donc, si on ne veut pas ingérer quelque chose de potentiellement mortel, les psychopathes ont été légèrement excités par la possibilité d’un danger.

Publié le 12 novembre 2018 à 9:00, par :
Yolanda

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches