Et si « Seul sur Mars » et Matt Damon étaient bientôt rejoints par la réalité ?

Depuis que l’Homme a posé le pied sur la Lune, le fantasme du cinéma est l’exploration de la planète Mars. Ou l’inverse. Total Recall, Mars Attacks et récemment, Seul sur Mars, ont nourri l’attrait énigmatique pour la planète rouge. Et bien la NASA étudie sérieusement l’idée de pouvoir investir la planète dans un futur assez proche.

Et le plan mis en oeuvre par l’agence américaine n’est pas sans rappeler l’un des scénarios le film de Ridley Scott…

Une planète riche en eau ?

Lors d’un colloque nommé Planetary Science Vision 2050, organisé par la NASA, celle-ci a fait part d’une annonce incroyable. Mars pourrait être habitable dans quelques dizaines d’années, et ce, grâce à un bouclier artificiel pour rendre l’atmosphère vivable pour l’homme.

En de plus de protéger des rayons crématoires du soleil, ce bouclier déclencherait un effet de serre, faisant apparaître de l’eau. Les chercheurs ont analysé des météorites martiennes pour parvenir à cette possibilité. Ils ont avance l’hypothèse que ces roches contiendraient bien plus d’hydrogène et d’oxygène que pensé. Oliver Tschauner, co-auteur de l’étude, s’est montré très clair :

« Si ne serait-ce qu’une partie de la merrillite (retrouvée sur les météorites martienne NDLR) a été de la whitlockite autrefois, cela change complètement le budget de l’eau sur Mars »

Si l’eau devenait monnaie courante, les futurs habitants de Mars pourraient donc s’inspirer de Matt Damon. Abandonné par ses pairs qui le croient mort, son personnage parvient à se nourrir en cultivant des pommes de terre. Pour cela, il produit de l’eau en brûlant de l’hydrogène. Les 100 patates et même plus, deviendraient une réalité à peine croyable…

Les dernières publications
Tuxboard