Une première discothèque en France autorisée à être ouverte 24 heures sur 24

C’est une petite révolution dans le monde de la nuit en France. Après un combat de dix-huit mois, le club parisien « La Concrete » a obtenu le droit de ne plus être contraint à la moindre fermeture. Malgré cette licence permanente, les propriétaires n’entendent toutefois pas laisser l’établissement en permanence sur le qui-vive.

Un accord sous haute surveillance

Si la discothèque située dans Paris XII a obtenu gain de cause, elle doit respecter plusieurs engagements. Frédéric Hocquard, conseiller et délégué chargé de la nuit à l’hôtel de ville, a détaillé les conditions de cette grande première :

« Nous avons exigé la poursuite des campagnes de prévention, notamment sur l’alcool, la drogue et les MST, ainsi qu’une augmentation du personnel, afin que ce passage aux 24 heures ne rende pas les conditions de travail plus pénibles. Nous sommes intransigeants sur ces sujets ».

Une fermeture malgré tout le dimanche soir

« La Concrete » ne sera cependant pas ouvert constamment. Pour profiter de la musique électronique, il faudra privilégier une horaire raisonnable le dimanche soir. Aurélien Dubois, confondateur de la boîte, s’en est expliqué pour Trax :

« Cette autorisation ne signifie pas que nous allons rester ouverts coûte que coûte. Les dimanches, par exemple, nous continuerons à fermer vers minuit-2 heures, parce que nous savons que les gens travaillent le lendemain »

Si en France cette décision est inédite, des clubs profitent déjà de cette licence non-stop. C’est le cas dans les capitales allemande, anglaise et hollandaise.

Les dernières publications
Tuxboard