Le Sri Lanka s’attribue le record du plus haut sapin du monde

Avec ses 600 000 ampoules de couleur et ses 57 mètres, le Sri Lanka s’est approprié la construction du plus haut sapin artificiel du monde. Pas encore homologué, le record appartient encore à la province chinoise de Guanghzou, avec un arbre de 55 mètres.

Des chiffres vertigineux

Le Sri Lanka a décidé de voir Noël en grand cette année. Le pays insulaire a dressé un arbre artificiel d’une hauteur de 57 mètres. Un chiffre, s’il était vérifié, qui le ferait rentrer dans le Guiness des records pour 2 mètres de plus que celui dressé en 2015 à Guanghzou, au sud de la Chine.

Ce chiffre record n’est pas le seul à impressionner : 600 000 ampoules ont illuminé le sapin le soir du réveillon. La population et les touristes ont, de plus, admiré un père Noël de 6 mètres et son traîneau deux fois plus imposant. Et dire qu’au départ, le faux conifère devait mesurer 100 mètres mais les délais de construction se sont avérés trop justes pour finaliser une telle prouesse.

Enfin, un chiffre qui fait grincer des dents, le coût du projet : 200 000 euros. Une somme qui aurait pu avoir raison de l’installation du sapin.

Un projet qui sentait le sapin

Pour l’église catholique, privilégier un tel montant pour un faux sapin plutôt que des œuvres caritatives n’a pas été facile à accepter. Le début de la construction a pris dix jours de retard avec l’opposition de l’église. Au final, les travaux ont pu débuter grâce à l’accord du Premier ministre Ranil Wickremesinghe.

En attendant, les 200 000 euros n’ont pas encore permis de faire entrer le sapin sri-lankais dans le Guiness des records. Une demande homologation devrait prochainement intervenir pour que effort financier n’ait pas été vain.

 

Les dernières publications
Tuxboard