Test du jeu Metroid Dread sur Nintendo Switch

Près de 20 ans après la sortie de son prédécesseur Metroid Fusion, Metroid Dread sort finalement. Malgré la longue période d’attente, la chasseuse Samus a toujours fait parlé de lui grâce aux divers remakes et spin-off. Cette année, des bandes annonces sont sorties créant un espoir et suscitant la curiosité chez les fans. Et après sa sortie, les fans n’ont pas tardé à faire le retour sur le jeu. Focus sur les points positifs et négatifs du Metroid Dread.

Metroid Dread tant attendu est finalement sorti

Après de longues attentes et de suspens, le jeu est sorti le 8 octobre dernier. Retour sur les impressions, avec le test de ce jeu tant attendu.

Mise en ligne le 27 aout, la bande annonce du jeu METROID DREAD a révélé quelques aspects les plus intéressants du jeu. Il s’agit notamment des adversaires terrifiantes qui rodent dans la planète des ZDR.

En effet, à peine atterri sur la planète ZDR, Samus subit l’attaque de son adversaire, le Chozo, qui s’avère être une espèce très intelligente et surtout très avancée sur le point technologique. Les Chozos étaient des créatures qui avaient comme objectif principal de faire régner la paix dans les 4 coins de leur monde, mais qui au final fini par se dissocier. Ainsi, les Chozo se font de plus en plus rare qu’ils sont devenus très féroces et à la défensive. Mais pourquoi ? Les joueurs le découvriront en jouant au jeu.

Mais notons que Chozo n’est pas le seul adversaire auquel Samsus doit faire face dans le jeu. En effet, le monstre géant qui ressemble à Kraid est toujours dans l’aventure.

Mais bien sûr, les nouvelles armes à la disposition de Samus pour faire face à ses adversaires redoutables et mystérieux sont aussi présentées dans la vidéo, ainsi que les nouvelles ou anciennes aptitudes du héros.

Des avis très positifs sur le jeu

En général, les avis sur ce nouveau jeu de Nintendo tant attendu est plutôt positif. Avec un mélange d’action et d’exploration, une grande maniabilité, des difficultés maîtrisées, etc, le jeu a de quoi séduire les fans. C’est ce que nous avons apprécié.

Un jeu d’action et d’aventure bien maîtrisé

Metroid Dread est un superbe jeu mélangeant action, aventure, et plateformes. C’est un « open world » version 2D, mais avec un moteur 3D, où les capacités obtenues servent d’ouverture vers un nouvel espace. Cette technologie utilisée profite à un effet plus agréable et étonnant au niveau de l’affichage.

Une difficulté bien pensée

Un autre point positif du jeu est le niveau de difficulté qui est parfaitement calculée. Cela permet en effet une progression du joueur, car les difficultés leur laisse le temps de découvrir petit à petit les pouvoir de Samus. En effet, les adversaires sont nombreux, puissants et féroces et la rencontre avec eux peut très bien conduire à l’échec. Pour les vaincre, il faudra avoir une capacité, qui dépasse les réflexes des humains, mais au fur et à mesure de les affronter, on finit par les vaincre.

Ces difficultés feront également travailler la patience chez le joueur, parfois frustrant mais à la longue, il finit par s’y habituer et à prendre plaisir.

Pas de temps de chargement

Aucun temps de chargement n’existe pour passer d’un niveau à un autre. Par contre, cela se déroule entre les chapitres, mais avec une durée plutôt raisonnable.

Une grande maniabilité

Un autre aspect qui démarque et séduit chez le jeu est la maniabilité de Samus. Contrairement à ses prédécesseurs, même avec ses pouvoirs de base, il peut effectuer différents mouvements comme le fait de rebondir sur les murs, de faire des parades, etc. C’est juste agréable et impressionnant.

La qualité du son

Très importante dans la série, la qualité du son est juste parfaite, créant l’ambiance et le suspens à chaque niveau. Afin de mettre en avant les bruits de l’environnement, la musique se met en mode muet. Cela est juste parfait.

Quelques points négatifs

Malgré les grands efforts effectués pour ce jeu, quelques points négatifs ont été constatés, notamment au niveau de la mise en scène, qui présente une certaine imperfection, qui n’est pas à la hauteur de l’histoire qui a pourtant l’air promettant. Toutefois, ces défauts de réalisation ne gâchent en rien le plaisir qu’offre le jeu.

Le manque de bonus entre les différents game et niveaux est aussi un des points négatifs constatés.

Conclusion ?

On achète plutôt deux fois qu’une Metroid Dread ! Un jeu qui nous replonge dans un type de jeu qui manquait cruellement depuis des années. Si l’on a constaté quelques défauts, comme dans tout jeu, c’est vite oublié face à au gameplay et aux différentes missions proposés par le jeu et des graphismes flamboyants !

Les dernières publications
Tuxboard