BlogLifestyleTout ce que vous devez savoir pour passer une bonne nuit de sommeil

Tout ce que vous devez savoir pour passer une bonne nuit de sommeil

Le manque de touche de plus en plus de personnes. En cause, notre mode de vie qui met à mal notre horloge biologique.

Selon un sondage, environ un Français sur trois souffre de troubles du .

De nombreuses raisons sont avancées : la lumière bleue des écrans, le caféine, ou encore le manque d’exercices sportifs.

Ce que vous ignoriez peut-être, c’est l’effet de votre alarme sur votre sommeil, notamment si vous changez fréquemment d’heure de réveil.

Le Dr. Camel Harrington, expert australien en sommeil, a déclaré à Whimn :

« Beaucoup de personnes ne savent pas que l’heure à laquelle vous vous levez le matin affecte sur la façon dont vous serez capable de vous endormir le soir.

Lorsque nous voyons une lumière brillante le matin, notre cerveau arrête la fabrication de mélatonine, et c’est cette interruption qui remet en place notre horloge biologique pour 24 heures. »

La mélatonine, parfois appelée hormone du sommeil, est secrétée par la glande pinéale à partir de la sérotonine.

Sa production suit un rythme circadien : il augmente à la fin de la journée pour faciliter l’endormissement, et diminue le matin, en raison de la lumière.

Elle régule l’horloge biologique, qui rythme toutes nos fonctions corporelles, comme la température, la vigilance, la faim ou la pression artérielle.

Il est donc recommandé de se réveiller et de se coucher tous les jours à la même heure, car des horaires irréguliers vont dérégler la sécrétion de la mélatonine, et de ce fait, l’horloge biologique.

Il est également conseillé de se mettre à l’écart des écrans électroniques une heure avant de se coucher.

La National Sleep Foundation a expliqué la nocivité de la lumière émise par nos appareils :

« Cela est dû en grande partie à la lumière bleue artificielle à courte longueur d’onde émise par ces appareils. Plus les appareils électroniques sont utilisés le soir, plus il est difficile de s’endormir ou de rester endormi.

En plus d’augmenter votre vigilance au moment où vous devriez vous endormir, ce qui retarde l’heure du coucher, l’utilisation de ces appareils retarde l’apparition du sommeil paradoxal, réduit la quantité totale de sommeil paradoxal, et compromet la vigilance le lendemain matin.

Au fil du temps, ces effets peuvent s’ajouter à une carence importante et chronique en sommeil. »

Des chercheurs de Harvard ont découvert que la lumière bleue pouvait décaler les heures de sommeil des gens jusqu’à trois heures.

Publié le 24 janvier 2018 à 10:30, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches