BlogInsoliteUn cambrioleur a été mis en fuite par 80 000 abeilles furieuses

Un cambrioleur a été mis en fuite par 80 000 abeilles furieuses

Karma quand tu nous tiens ! Un cambrioleur a été mis en fuite par une armée de 80 000 abeilles en colère alors qu’il pensait commettre le larcin parfait.

Ce voleur infortuné avait sauté par-dessus la clôture du parc Potters Fields, près de Tower Bridge, à Londres, afin de s’emparer de quelques machines et des outils.

Hélas pour lui, en retombant sur ses pieds, il a heurté des ruches – qui contenaient chacune 20 000 abeilles – de la miellerie Bermondsey Street Bees.

L’une d’elle a eu le toit arraché, ce qui a provoqué ce que Dale Gibson – apiculteur et cofondateur de Bermondsey Street Bees – une « réaction défensive ».

Il a raconté :

« Bien qu’elles ne puissent pas voir dans l’obscurité, les abeilles peuvent trouver suffisamment de raisons pour chasser les menaces. C’est ce qu’elles ont perçu dans l’incursion de ce cambrioleur potentiel.

Rien n’a été volé, qu’aucune serrure n’a été forcée, et la personne qui a sauté [par-dessus la clôture] s’y est jetée de nouveau… non sans avoir eu un moment d’intimité avec des abeilles furieuses qui ont vraiment trouvé leur propre forme de justice. »

M. Gibson et son épouse Sarah Wyndham Lewis ont lancé Bermondsey Street Bees en 2007.

Il a précisé que ni lui ni Potters Fields Trust, l’organisme sans but lucratif qui gère le parc, n’ont signalé l’incident le 25 février. Pour lui, « la justice naturelle » avait été accomplie.

Publié le 15 mars 2019 à 17:49, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches