Un incendie provoqué par une baby shower réduit en cendres 20 000 hectares de forêt

Une baby shower a provoqué un grave incendie qui a fait partir en fumée 20 000 hectares de forêt en Arizona.  

Dennis Dickey est un agent frontalier originaire de l’Arizona, aux États-Unis. En 2017, lorsqu’il a appris qu’il allait devenir papa, il a explosé de joie – au propre comme au figuré –.

Il a organisé une « baby shower », une fête dont le clou serait le moment où il révélerait le sexe du bébé à venir.

Pour mettre du piment à la réception, il a eu l’idée de tirer sur une cible censée exploser en une nuée de poudre bleue  – qui annoncerait que ce serait un garçon.

Or, au lieu d’enflammer les esprits, la déflagration a plutôt provoqué un gigantesque incendie qui s’est propagée à la vitesse de l’éclair dans les herbes sèches.

Ce que Dennis Dickey ignorait, c’est que la poudre contenait de la tannerite, une substance hautement explosive.

Il a fallu mobiliser 800 pompiers pour en venir à bout mais le bilan reste très lourd : 20 000 hectares de forêts partis en fumée et 7,2 millions d’euros de dégâts !

Dennis Dickey a été condamné à 195 000 euros de dommages et intérêts en septembre dernier. Confus, il a déclaré lors de son procès se sentir « extrêmement mal » et a décrit le baby shower comme « un des pires jours de ma vie. »

Laisser un commentaire

Tuxboard