Une fillette de 10 ans, née sans mains, remporte un concours d’écriture

Sara Hinesley, âgée de 10 ans, est née sans mains. Elle peint, dessine et sculpte de l’argile. Elle peut également écrire en anglais et en mandarin.

Du haut de ses 10 ans, Sara Hinesley ne comprend pas pourquoi il est si remarquable qu’elle ait remporté un concours national d’écriture manuscrite. Elève à l’école catholique régionale St. John’s à Frederick, dans le Maryland, la fillette a remporté le prix Nicholas Maxim 2019 pour son écriture cursive. Le prix est décerné chaque année à deux étudiants ayant des besoins spéciaux – l’un pour l’écriture imprimée, l’autre pour le script.

« Je n’ai jamais entendu cette petite fille dire : » Je ne peux pas « , a déclaré Cheryl Churilla, l’enseignante de Sara. Elle n’a jamais porté de prothèse. Lorsqu’on lui propose de l’aide ou un outil susceptible de faciliter certaines tâches, comme de couper du papier avec des ciseaux, elle le refuse, a déclaré sa mère, Cathryn Hinesley.

Pour écrire, Sara serre son crayon entre ses bras. Elle se concentre sur les formes des lettres, chaque point et chaque courbe. Ecrire en cursive donne l’impression de créer des œuvres d’art, a déclaré Sara. « J’aime la façon dont les lettres sont formées« , a déclaré Sara. « C’est un peu comme l’art. »

Sara est venue aux États-Unis depuis la Chine il y a environ quatre ans pour rejoindre sa nouvelle famille. Quand elle est arrivée en juillet 2015, sa mère a dit qu’elle pouvait parler et écrire en mandarin. Elle a appris l’anglais rapidement avec l’aide de sa sœur Veronica.

La fillette recevra son prix national lors de la cérémonie de remise des prix le 13 juin prochain. Le prix comprend également une somme de 500 $. Elle est d’ailleurs la première étudiante de St. John’s à recevoir le prix Nicholas Maxim, a déclaré la principale Kathy Smith.

Laisser un commentaire

Tuxboard