BlogInsolite, SportUne jeune femme doublement amputée réussit à grimper 2.700 marches raides de 610 m

Une jeune femme doublement amputée réussit à grimper 2.700 marches raides de 610 m

Inspirant. Tel est l’exploit de cette jeune femme amputée des deux jambes qui a réalisé une incroyable ascension sur une pente extrême, terreur de tous les randonneurs.

Credit : Jerilee Bennett, The Gazette

Mandy Hovarth est une jolie jeune femme de 24 ans, originaire de Colorado Springs, dans le Colorado (États-Unis). Elle dégage une surprenante joie de vivre et une impressionnante dignité, malgré le malheureux accident qui a bouleversé sa vie.

Its #limblossawarenessmonth and I wanted to share something incredible I did yesterday. I did the pikes peak incline on my hands and rear. The incline is 2,744 steps of railroad ties and this wasn't even the steep part. The incline gains 2,000 feet in elevation in less than a mile and peaks at 8,590 ft. To my knowledge, I am the first female double amputee to reach the top. I'm so thankful for my life and the ability to display that absolutely anything is possible. Making 2 separate posts because the pictures are just too good! Huge thankyou to my team of two making sure I didnt roll back down 😂 #incline #manitouincline #amputee #ican #goals #willtolive #awareness #guinessrecord #womenofpower #powerful #anythingispossible

A post shared by Mandy Horvath (@lifeproofbionicwoman) on

En effet, en 2014, elle a été frappée de plein fouet par un train à grande vitesse à Steel City, dans le Nebraska. Au moment des faits, elle était complètement amorphe, probablement sous l’emprise d’une drogue du viol. Elle a miraculeusement survécu, mais elle est désormais privée de ses deux jambes.

Loin de se laisser abattre, l’Américaine a fait preuve de combativité, ne voyant pas en son comme un obstacle pour réaliser ses rêves. Après tout, son mantra est bien : « Dis-moi que je ne peux pas, et je te montrerai que je peux. »

C’est ainsi qu’elle a voulu grimper le Manitou Incline du Colorado, une pente particulièrement raide, inclinée à 68%, qui attire les randonneurs du monde entier. L’extrême difficulté du parcours fait même hésiter les plus aguerris d’entre eux.

Pourtant, sans aucune formation en , et à l’aide de ses mains et de son postérieur, Mandy a gravi en seulement quatre heures les 2 700 marches qui la séparaient du sommet, soit 610 m ! À sa connaissance, elle est la première femme doublement amputée à avoir réussi cette ascension.

Its #limblossawarenessmonth and I wanted to share something incredible I did yesterday. I did the pikes peak incline on my hands and rear. The incline is 2,744 steps of railroad ties and this wasn't even the steep part. The incline gains 2,000 feet in elevation in less than a mile and peaks at 8,590 ft. To my knowledge, I am the first female double amputee to reach the top. I'm so thankful for my life and the ability to display that absolutely anything is possible. Making 2 separate posts because the pictures are just too good! #incline #manitouincline #amputee #ican #goals #willtolive #awareness #guinessrecord #womenofpower #powerful #anythingispossible

A post shared by Mandy Horvath (@lifeproofbionicwoman) on

Dans une entrevue accordée à la BBC, Mandy a expliqué que ce défi lui avait tenu à cœur, afin d’éveiller l’intérêt du public sur le Mois de la Sensibilisation à la Perte des Membres (Limb Loss Awareness Month) :

« En fait, c’est le Mois de la Sensibilisation à la Perte des Membres. C’était important de le faire, simplement pour le faire connaître et défendre les intérêts des autres personnes handicapées, amputées, des anciens combattants, etc. »

Mandy est confiante en l’avenir, et fourmille d’idées. Son prochain objectif est de réaliser une ascension qui entrera dans le livre Guinness des records. Quand elle ne titillera pas le ciel et les nuages, elle compte ouvrir un restaurant adapté aux personnes handicapées, avec un personnel entièrement composé de gens amputés.

S’adressant à la chaîne de télévision du Colorado KDVR, elle a expliqué :

« Je continue, c’est tout. Juste simple et souriante. Je vis ma vie comme n’importe qui d’autre, et je fais les choses un peu différemment. »

Mais quel est donc le secret de son éternelle bonne humeur ?

La jeune femme a ajouté :

« Nous traversons tous des phases de dépression, d’anxiété, de tristesse, de lutte dans la vie. Sortez. Grimpez. Courez. Et si vous ne pouvez pas : ramper ! »

Publié le 17 mai 2018 à 19:34, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches