BlogInsoliteUne oie sauvage se promène plusieurs jours avec une flèche dans le corps, une balle, une patte cassée et du plomb

Une oie sauvage se promène plusieurs jours avec une flèche dans le corps, une balle, une patte cassée et du plomb

Une oie sauvage est devenue tout d’un coup le centre d’intérêt autour de Fall River, une ville du Massachusetts, aux États-Unis. Pendant plusieurs jours, cette oie s’est baladée avec une flèche lui transperçant le corps, d’un côté à un autre. Mais son malheur ne s’arrête pas là. Les vétérinaires qui l’ont secouru ont découvert que celle-ci avait déjà une balle de chasse et une jambe cassée.

Une oie bien robuste

À Fall River, l’attention s’est focalisée sur une oie qui se promenait depuis des jours avec une flèche dans le corps. La pauvre bête a été déjà aperçue en printemps, mais a échappé aux agents de contrôle des animaux. Cette oie, une bernache du Canada, a finalement été capturée au début du mois d’avril et a reçu les soins nécessaires. C’est au New England Birdsey Cape Wildlife Center qu’elle a été emmenée et a dû subir une intervention afin d’extraire la flèche de son petit corps.

Cependant, cette oie sauvage n’en est pas à son premier malheur. Durant cette opération, les vétérinaires ont pu constater que la pauvre bête avait déjà une balle de chasse, une jambe cassée et une forte concentration de plomb dans le sang, pourtant elle a quand même pu voler durant plusieurs jours. Cette situation a permis de comprendre l’instinct de survie de ces animaux, selon Zak Mertz, directeur exécutif du New England Birdsey Cape Wildlife Center.

Après les soins, la liberté

Ce n’est pas la première fois que cette bernache du Canada a été aperçu par les scientifiques. Elle portait déjà une bande à la cuisse, mise en place il y a cinq ans par les responsables de la faune du Rhode Island, à Portsmouth. Selonle Dr Priya Patel, directeur médical du Birdsey Cape Wildlife Center, si la flèche est allée quelques centimètres plus loin dans son corps, elle n’aurait sûrement pas vécu. Baptisé Pierce, les vétérinaires ont reconnu que celle-ci avait du cran, car l’oie a dû être réanimée deux fois, durant son opération.

Cependant, cette blessure a quand même créé des dommages sur ses muscles pectoraux et a engendré une infection au niveau de la plaie. Pierce a été traité sous antibiotique et analgésique et a reçu un traitement pour éliminer le plomb dans son corps. Celle-ci a été rééduquée. Une fois sa situation stabilisée, elle a pu nager dans l’eau puis transféré dans un enclos en extérieur pour poursuivre son rétablissement. Une fois rétabli, Pierce a été relâché dans la nature, à Cook Pond. Les vétérinaires étaient fiers de le voir à nouveau en liberté.

Publié le 12 mai 2019 à 11:01, par :
malala


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches