BlogActus, VoyageConquête spatiale : Quand les USA prévoyaient de bombarder la Lune

Conquête spatiale : Quand les USA prévoyaient de bombarder la Lune

Incroyable mais vrai. En pleine , les forces militaires américaines de l’époque prévoyaient de faire exploser une sur la Lune. Découvrez les raisons se cachant derrière ces improbables projets dans la suite de l’article.

Une course à l’armement folle et un scénario digne de Star Wars

D’après des documents déclassifiés par l’armée américaine, le pays de l’Oncle Sam avait envisagé de provoquer une explosion nucléaire sur la Lune en 1958. Pire encore, les américains prévoyaient aussi d’y construire une base militaire équipée de la dissuasion nucléaire.

Leonard Reiffel, chef du Project A-119 déclassifié qui s’est exprimé au micro de CNN, provoquer une explosion atomique sur la Lune aurait été un moyen efficace pour les États-Unis de réaffirmer leur suprématie.

En effet, l’explosion de la bombe aurait démontré la puissance des forces armées américaines et stimulé le moral de la population américaine, qui était en berne après le succès de l’Union des républiques socialistes soviétiques au début de la course à l’espace.

A l’heure où les tensions s’accentuent entre la Russie et les États-Unis, ce témoignage historique a une résonance toute particulière.

Le peuple américain voyait le succès de Spoutnik 1 comme une preuve de la défaillance de leur pays.

Les motivations ayant mené à un tel projet étaient de natures diverses : militaires, politiques et scientifiques.

Sur le plan militaire, cela aurait permis de prouver aux américains que même si les russes se rendaient sur la Lune avant eux, l’armée disposait de la technologie nécessaire pour les attaquer.

Il était même question d’utiliser la Lune comme une base militaire reculée, au cas où l’ détruisait les installations nucléaires terrestres de l’armée américaine.

Un missile similaire au « Little Boy » d’Hiroshima

Le projet A-119 consistait à envoyer un missile balistique intercontinental sur la Lune. Celui-ci renfermant une de la taille de « Little Boy », la bombe ayant explosé sur la ville japonaise d’Hiroshima peu de temps avant la fin de la seconde guerre mondiale.

Son explosion n’aurait évidemment pas détruit la Lune, et il est même plus que probable qu’elle n’aurait même pas été visible depuis la Terre.

Finalement, le projet a été abandonné en raison des nombreux soucis techniques qu’il posait. Les ingénieurs américains ne souhaitant pas ajouter la radioactivité terrestre à la radioactivité de notre satellite naturel.

De plus, les américains doutaient de la fiabilité de leur armement et craignaient terriblement l’opinion publique.

Le projet fut définitivement enterré en 1960, et la réponse des États-Unis aux avancées technologiques russes se résuma au programme Apollo.

Publié le 24 avril 2017 à 14:51, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches