BlogActusVoici « Steve », un nouveau type d’aurore boréale

Voici « Steve », un nouveau type d’aurore boréale

La regorge de belles choses insoupçonnées qui sont visibles même à l’œil nu. Des scientifiques amateurs ont découvert un nouveau type d.

Ce n’est pas une blague, ce nouveau phénomène s’appelle «  »

Le nouveau phénomène atmosphérique appelé «  » a été découvert durant l’été 2015, par Eric Donovan. Ce dernier est un enseignant-chercheur à l’université de Calgary au Canada.

Steve ressemble à de surprenantes de traînées de lumières aux tons violets, bien différentes des phénomènes atmosphériques habituels. Il s’agit en réalité d’un tout nouveau genre d’.

Il est devenu l’acronyme pour « Strong Thermal Emission Velocity Enhancement ». La particularité de cette nouvelle découverte atmosphérique c’est son aspect violet, son forme de « ruban » avec quelques touches de vert. La forme de Steve semble également avoir un début et une fin.

Mais il semble s’agir d’un champ magnétique

Steve n’est pas une aurore normale. Plutôt que de se présenter sous une forme ovale, c’est une structure bizarre de «palissade». Grâce au travail des amateurs d’aurores et de scientifiques spécialisés dans l’étude de l’atmosphère, Steve en dévoile plus sur lui. Mais il reste beaucoup de questions.

Cette lumière étonnante a été observée par le groupe Facebook Alberta Aurora Chasers l’année dernière. Grâce aux travaux collaboratifs sur les réseaux sociaux, plus de 50 rapports d’observateurs ont été publiés.

Selon la Nasa voici quelques conseils pour repérer Steve : il dure 20 minutes à une heure et émet des reflets violets et peut-être repéré à des latitudes similaires à Calgary.

D’après un communiqué de Liz MacDonald, Steve est un affichage lumineux observable à des milliers de kilomètres du sol. Liz MacDonald est une scientifique de l’espace au Goddard Space Flight Center de la Nasa.

D’autre part, rassembler plus de données sur Steve aiderait à mieux comprendre le comportement de ce phénomène et son impact atmosphérique.

D’ailleurs la Nasa a réagi sur Twitter, elle encourage les scientifiques amateurs à garder un œil sur Steve :

« Avez-vous vu Steve ? Un nouveau phénomène céleste, connu sous le nom de STEVE. Rougeoyant dans des couleurs violettes et vertes, ce phénomène est causé par des particules chargées du soleil entrant en collision avec le champ magnétique de la Terre. Découvrez comment vous pouvez nous aider à étudier ces lumières en envoyant vos photos ».

Publié le 21 mars 2018 à 15:00, par :
Ambre Leclerc


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches