Voyage à la découverte de Gozo, Malte et Comino


Je me suis rendu le weekend dernier à Malte, avec d’autres blogueurs, invités par MonNuage, la communauté de voyageurs, et l’Office du Tourisme de  Malte, à la découverte de Gozo, Comino et de Malte, trois îles à deux heures d’avion de Paris, situées juste en dessous de la Sicile, au carrefour des cultures de la Méditerranée.

Un petit peu d’Histoire

Notre séjour s’est focalisé essentiellement sur l’île de Gozo, surnommée également l’île de la Calypso, qui d’après la légende, retint Ulysse pendant 7ans.
L’archipel de Malte possède une Histoire vieille de 7.000 ans, que l’on a pu contempler avec les temples mégalithiques de Hagar Qim, Hal Saflieni et de Ggantija.

Colonisée par les phéniciens en 870 avant JC, Malte et ses îles ont été aux mains de presque toute l’Europe : Carthage, l’Empire Romain, les Arabes (ayant laissé le plus grand héritage avec notamment une partie de la langue), l’Empire Ottoman. C’est Charles V qui marqua un tournant de l’histoire en céda l’archipel aux Chevaliers de Saint-Jean, qui fortifièrent Malte et Gozo, les principales îles de l’archipel.
Napoléon Bonaparte s’octroya Malte en 1798 mais il fut repoussé par les maltais qui se rebellèrent et c’est avec l’aide des Britanniques que l’archipel entra dans le Royaume du Commonwealth. C’est pour cela que les maltais parlent tous anglais et roulent à gauche…

Où dormir à Gozo ?

Nous étions logé au Kempinski Hotel, un établissement de grand luxe, situé à San Lawrenz, un peu excentré, même si il est indispensable d’avoir un véhicule sur ces îles.

Si vous n’êtes pas trop fan de ce genre d’hôtels comme moi, je vous conseillerai d’aller plutôt au Thirty Seven, qui est un endroit unique entre l’hôtel et le B&B.
Vous serez accueilli par les adorables Guiseppe et Patricia (qui parlent parfaitement français) dans une maison qu’ils ont totalement redécoré, avec 4 chambres toutes différentes. Un Havre de paix et de tranquillité !
Je vous laisse contempler les quelques photos que j’ai pu faire là-bas.

Que faire à Malte, Gozo et Comino ?

Les habitants de l’archipel sont très croyants, d’où le nombre d’églises, 365, pour une population totale de 400.000 matais et gozitains (occupants de l’île de Gozo). On ne fera pas mention des 4 habitants de l’ile de Comino… 

Voici quelques lieux à ne pas manquer à Gozo, la citadelle Grand Castello, sur la colline fortifiée qui surplombe la ville de Victoria/Rabat, offrant plusieurs panoramas, avec à l’intérieur la Basilique de St George et son fameux trompe l’oeil sous la « fausse coupole ».

A Dwejra, à l’ouest de Gozo, il ne faudra pas manquer les magnifiques couchers de soleil.

Un des plus beaux spots pour sauter à Dwejra, avec l’Azure Window où les courageux sautent à 30 mètres de haut. Mieux vaut sauter avec ses baskets… !

 

J’avoue que j’ai préféré les activités sportives d’été (VTT, escalade, kayak, éco tours…), les paysages aux visites. C’est Gozo Adventures qui s’est occupé de nous emmener dans endroits assez remarquables.

Nous avons donc pris nos VTT pour une petite ballade dans les collines du Nord de Gozo, découvrant les salines typiques et les pêcheurs au bord des falaises.

J’ai pu pratiquer de l’escalade dans un lieu totalement insolite, près d’une fenêtre naturelle, dans la falaise, avec une pierre abimée par l’érosion.

On ne peut pas aller à Gozo sans faire de plongée ou du snorkeling. Cela tombe bien, cette île offre des spots exceptionnels avec une eau transparente, idéale pour un baptême en bouteilles ou pour des descentes techniques pour les expérimentés, notamment près d’une épave à 10 mètres près de Comino, près du Blue Lagoon, avec son eau cristalline.

C’est l’équipe française (mais pas que), dirigé par le très gentil Mark Busuttil du St Andrew’s Divers Cove (gozodive.com) à Xlendi, organisme qui est même affilié à la fédé de plongée française, que nous avons observé les fonds marins, entre les surprenants poissons Perroquet et les petits poulpes sans oublier l’eau turquoise offrant une excellente visibilité.

Je ne remercierai jamais Mark assez pour son temps et surtout de m’avoir laissé piloter le yacht, même s’il aurait préféré avoir une jolie fille à ma place (c’est ce qu’il me dit au moment de la photo). C’est à ce moment là que tu es heureux comme un enfant avec son premier jouet.

Nous n’avons pas quitté Malte sans visiter sa capitale, La Valette (Valletta), sublime vieille ville dans les fortifications (en cours de restauration). Une ville que je comparerais à Dubrovnik.

Où manger, et quoi ?

Les joyeux culinaires de Malte : le fromage de brebis (préférence pour celui au poivre) et de chèvre, les tomates séchées, les câpres, les pommes de terre, les viandes (agneaux, lapin).

A tester, le Bragioli, la spécialité maltaise (rouleau de boeuf fourré), la tarte de Lampuki (sorte de dorade) ou encore le Pastizzi, feuilleté fourré à la ricotta et aux herbes.

Je vous conseillerais la Menqa L’Antika, pour un rapport qualité/quantité/prix imbattable, avec des entrées aussi grandes que nos plats. Chez Patrick’s, pour une cuisine maltaise/gozitaine raffinée.

 

Et sinon, ce qui m’a surpris…

La Fête de la Vierge le 8 septembre chez les gozitains à Xaghra, un moment complètement étonnant pour moi, où tout le monde chantent et dansent avec des statues religueuses.

Même les églises se font tuner pour l’évènement :

Les Nightclubs en extérieur, dans les falaises, comme pour la Grotta. C’est à ce moment là qu’on remarque que les hommes ne font pas du tout attention à leur look : vieilles baskets, jeans ou shorts et t-shirts immondes. Un fossé les sépare des jeunes femmes qui sont montées sur des 12cm avec des robes moulantes ultra courtes. O_o

Le village de Popeye, créé pour les besoins du film (avec Robin Williams) et gardé intact depuis. Un superbe endroit pour s’amuser !

Les bus Old School ou encore les vieux scoots Honda.

Vous l’aurez compris, une nouvelle fois, comme j’ai pu le faire pour la Croatie, je vous souhaite de passer d’aussi bons moments sur ces îles si vous avez prévu de vous y rendre.

Une dernière et magnifique vidéo, réalisé par Sébastien de Voyageons Autrement, qui récapitule tout ce séjour :

Je me tiens disponible si vous avez des questions. N’hésitez pas à partager vos bonnes adresses/spots de Malte/Gozo.

 

Il est important pour moi de remercier les personnes qui m’ont permis de passer un séjour de rêve, vraiment.

Toutes les personnes sur place, citées plus haut, les guides Maria et Dominic, mais surtout Claude Zammit Trevisan de l’office de Tourisme de Malte, Nicolas de Monnuage ainsi que les autres blogueurs très élégants qui m’ont accompagné : Anne (Annouchka), Céline (Merci pour le chocolat), Émilie (Griottes), Valentine (HelloItsValentine), Joseph (Whitezine) et Sébastien (Voyageons Autrement), même si nous étions très fatigués au moment de la photo…

Valentine, Emilie, Joseph, Anne, Céline, Tux et Sébastien.

Les dernières publications

20 réflexions au sujet de “Voyage à la découverte de Gozo, Malte et Comino”

  1. Je suis à Malte depuis 3 ans donc je confirme c’est bien présenté… Tu reviens quand tu le souhaites, il y a bcp plus à voir et je me ferais un plaisir de t’accueillir ;)

  2. Tu ne mentionne pas beaucoup l’ile de Malte elle meme, avec des endrois comme Paceville (pour sortir), St Julian’s ou Sliema. Mais aussi beaucoup d’autres endrois sur cette magnifique ile. Est ce parce que vous avez passé la plupart du temps sur Gozo ?

  3. J’y ai passé 10 jours l’an dernier, début août à Qawra. Moi qui supporte plutôt bien la chaleur, j’ai été plus que servi en cette période ! Pas un seul nuage durant 10 jours, des pointes à 45°c et malgré ma peau déjà bien mate, j’ai pris carrément cher ! Je passe les détails des cloques et de la peau qui pèle au retour…
    Équipement de rigueur : chapeau ou casquette et une bonne bouteille d’eau, sans parler de crème solaire, j’ai fait le malin 3 jours puis me suis plié aux règles des Ultra Violents (violent oui).

    Manger ? Partout ! Pas cher et surtout très bon si l’on évite les grands classiques de la culture anglaise (burgers etc.) Le Churchill’s à Qawra ou j’y ai mangé un bar entier grillé d’un autre monde.

    Dormir ? L’hotel n’a pas grande importance, de toutes façons vous passez pas la journée dedans !
    Faites vous plaisir, payez vous un masque et un tuba, les fonds sont fous !
    Un trip « total touriste » : une croisière sur un des bateaux de Captain Morgan à Lavalette. 50€ pour la journée, bouffe comprise, avec un bel arrêt au Blue Lagoon.

    Un conseil : ne louez pas de scooter même si l’île fait 26km sur 14, ou alors, ayez une TRÈS bonne assurance, ils roulent comme des sagouins, non pas à gauche ni à droite, mais à l’ombre. CQFD.

    La langue ? Le maltais et l’anglais. N’essayez pas d’apprendre le maltais, c’est peine perdue; l’anglais est à prononcer avec une machette. Il suffit de s’imaginer Pagnol parler anglais…
    tarifs : j’en ai eu pour 1000€ tout compris (vol, hotel 1/2 pension, apéro et resto midis et soirs, activités, bus, clopes, chapeau, masque et tuba et toutes les conneries de touristes).

    En résumé : allez-y !

  4. @Ted : comme je l’ai expliqué au début, la découverte de Gozo était le but de notre séjour.

    @Ju : avec plaisir, merci !

    @Joop : comme tu dis, il fait assez chaud et le soleil tape. Merci pour tes bonnes adresses. (je me permets d’éditer ton commentaire pour rajouter des sauts de ligne).

  5. Mon pays d’origine, que je suis allé visité cet été pour la 1ere fois :D

    Oui il fait mégaaaa chaud et la conduite et dangereuse la-bas, je me suis fait klaxonné car j’ai fait freiner un type qui avait un céder le passage…

    Sinon c’est magnifique surtout Gozo je trouve, Comino est magnifique mais tellement de monde sur la seul cric de l’ile que cela gâche tout, les uns sur les autres.

    Mention spéciale au restaurant devant l’église dans la ville de saint lawrence.

  6. J’y ai passé deux mois en stage avec un pote l’an dernier c’était énorme !!! On bossait dans la rue principale de La Valette, et tous les week end, Paceville le soir, excursions l’aprem !!
    On a sauté de 20m à Comino, a Gozo, Blue Window… Vraiment énorme !

    Paceville c’est la fete, la picole pas chere, des rencontres.
    Les jeunes Maltais on des coupes de cheveux vraiment dégueulasses et les maltais des micro-jupes pas tres catholiques…
    On avait assisté au MTV Isle Of Malta, avec : LMFAO, SNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOP DOOOGGGGGGG Yeaaaaaaaah…

    Incroyable…
    Pff, les 2 meilleurs mois de ma vie…

    Pour 2 mois de stage non rémunéré, j’ai dépensé environ 2500€, nourri logé blanchit chez l’habitant…

  7. Merci Alex…. super, en arrivant ce matin au bureau, j’ai fait un beau voyage grâce à toi. ça fait du bien avant de commencer sa journée de dur boulot. c’est clair, nous irons à Malte, c’est trop beau.
    Merci pour cette agréable escapade.

  8. Quel beau voyage, c’était vraiment un beau programme, merci de nous avoir fait découvrir Gozo, ses paysages et les activités qu’on peut y faire !
    argone
    http://atasteofmylife.fr

  9. Bonsoir
    Votre billet sur Gozo donne super envie et la chambre d’hôtes Thirty seven a juste l’air fantastique ! par contre je suis étonnée des vols, je ne trouve aucun vol direct pour Malte alors que vous parlez de « à 2h de vol de Paris »… aurais-je louper une compagnie secrète ?
    si vous pouvez me dire comment vous y êtes aller ce serait sympa !
    merci et surtout merci pour ce partage et ces belles photos !

Les commentaires sont fermés.

Tuxboard