BlogVoyage10 choses incroyables que vous ignoriez sur l’Antarctique

10 choses incroyables que vous ignoriez sur l’Antarctique

L’ est l’endroit le plus froid, le plus venteux et sans doute le plus reculé de la planète. De ce fait, on ignore beaucoup de choses sur ce continent solitaire.

Il y a pourtant une tonne de faits que vous devriez savoir sur ce lieu si lointain, le genre d’informations que seuls les scientifiques ou les rares touristes qui y viennent connaissent.

Voici un aperçu des 10 secrets de l’, et vous verrez qu’elle a vraiment beaucoup à offrir aux visiteurs curieux.

1 – 70 % de l’eau douce dans le monde se trouve en Antarctique

Environ 90% de la glace et 70% de l’eau douce dans le monde se trouvent en Antarctique. Si toute la glace de l’Antarctique fondait, le niveau de la mer sur la planète monterait d’environ 61 mètres.

2 – Le plus vieux sperme au monde a été trouvé en Antarctique

En 2015, des scientifiques suédois ont découvert en Antarctique un cocon de vers clitellés fossilisés datant de 50 millions d’années, qui contenait le plus vieux spermatozoïde au monde. Le sperme de ce ver est très éphémère et extrêmement difficile à trouver, mais parce qu’il est resté emprisonné dans le cocon gelé et s’est durci, il a pu être conservé pendant des millions d’années.

3 – Il y a une chute d’eau en Antarctique appelée « cascades de sang« 

Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas du vrai sang qui laisse ces taches rouges sur la glace immaculée. La source de ses surprenantes cascades est un lac salé datant de plusieurs millions d’années enfoui sous un glacier. Au fil du temps, le fer s’est oxydé dans le lit du lac  – qui est tout de même resté liquide malgré sa présence sous la glace. C’est donc l’oxyde de fer qui vaut aux cascades de sang ces écoulements pourpres qui font leur mystère et leur renommée.

4 – Le mont Erebus est l’un des rares volcans constamment en activité sur Terre


Le mont Erebus est l’un des rares volcans constamment en activité sur Terre, et surtout le plus austral jamais découvert. Il contient un lac de lave d’environ 927 °C, enfoui sous plusieurs kilomètres de profondeur. Bouillonnant, il libère régulièrement des gaz et des fumerolles.

5 – L’Antarctique est le seul continent où l’on ne trouve pas de reptiles

L’Antarctique possède une faune riche comme les baleines, les phoques, les pingouins et les manchots. Ces derniers sont les oiseaux marins que l’on y rencontre le plus. Ils vivent en colonies et sont capables de survivre dans des conditions extrêmement difficiles. Sur les 17 espèces de manchots existantes, deux d’entre elles sont sédentaires : le manchot empereur et le manchot Adélie. D’autres comme le gorfou Macaroni et le manchot papou se reproduisent à l’extrémité nord de la péninsule Antarctique, où les températures sont plus clémentes. Il est évident que vous trouverez pas de reptiles en Antarctique, et c’est tant mieux si vous avez la phobie des serpents !

6 – L’Antarctique ne possède qu’un seul distributeur de billets

Le conglomérat bancaire Wells Fargo a installé un guichet automatique en 1998 à McMurdo Station, le plus grand centre scientifique du continent. Bien qu’il soit situé près des terres néo-zélandaises, ce distributeur de billets ne fournit que des dollars américains.

7 – Un scientifique américain a été le premier et l’unique personne à obtenir un match sur Tinder en Antarctique

Par une froide et solitaire nuit de décembre, un scientifique américain qui menait des recherches en Antarctique a décidé de se connecter sur Tinder pour s’amuser. Il voulait savoir s’il existait des femmes dans cette contrée glaciale et reculée. Au début, aucun profil n’est apparu, mais après avoir élargi le champ d’action de l’application, il a découvert une autre chercheuse résidant à seulement 45 minutes en vol d’hélicoptère. Il a bien évidemment swiper à droite et quelques minutes plus tard, il a obtenu une réponse réciproque, ce qui en fait le premier « match » de Tinder en Antarctique.

8 – Il y a des endroits en Antarctique qui n’ont pas reçu de pluie ou de neige depuis 2 millions d’années

L’Antarctique contient environ 1% de zones stériles (correspondant à 4 000 km ou 2 500 milles) épargnées par la neige. On les appelle les vallées sèches ou les oasis antarctiques. On pense qu’il s’agit des déserts les plus rudes au monde, et que ces régions n’ont pas connu de pluie ou de neige depuis près de 2 millions d’années. Selon une étude menée par des scientifiques australiens, en raison du changement climatique, les zones exemptes de glace en Antarctique pourraient atteindre 25 % d’ici la fin du XXIe siècle. Cela pourrait changer radicalement la biodiversité du continent.

9 – Emilio Marcos Palma a été la première personne à naître en Antarctique

En 1978, Emilio Marcos Palma est entré dans l’histoire en étant la première personne à être née en Antarctique. Son père était à la tête du détachement de l’armée argentine sur la base Esperanza. Depuis, dix autres personnes sont nées sur le continent, mais le lieu de naissance de Palma reste le plus au sud et figure dans le Livre Guinness des records.

10 – En raison du changement climatique, l’Antarctique a perdu 3 billions de tonnes de glace en seulement 25 ans

Au cours des 25 dernières années, l’Antarctique a perdu plus de 3 billions de tonnes de glace. Malheureusement, ce processus s’est considérablement accéléré au cours des cinq dernières années. En effet, en analysant les données recueillies par satellite de 1992 à 2017, un groupe de 84 chercheurs internationaux a découvert que l’Antarctique perd actuellement de la glace environ trois fois plus vite qu’avant 2012. Un constat alarmant, puisqu’ils prévoient aujourd’hui une perte de plus de 241 milliards de tonnes de glace chaque année.

Publié le 16 novembre 2018 à 8:35, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches