BlogInsolite54 mains tranchées ont été découvertes dans un mystérieux sac en Sibérie

54 mains tranchées ont été découvertes dans un mystérieux sac en Sibérie

Découverte macabre en . Un sac contenant de dizaines de mains tranchées a été découvert, enfoui dans la neige.

Le 8 mars dernier, un pêcheur était en train de longer le fleuve Amour, gelée en cette période de l’année dans l’extrême est de la , lorsqu’il fit une étrange découverte. Il remarqua une main humaine qui sortait de la neige.

Immédiatement informés, les enquêteurs se sont précipités sur place, et mis à jour un sac contenant 27 paires de mains humaines, sectionnées au niveau du poignet, et soigneusement empaquetées. Ils les ont ensuite étalées sur la neige, et pris des photos à titre de preuve.

Mais d’où proviennent ces mains tranchées ?

L’origine de ces mains découpées a suscité beaucoup de spéculations chez les internautes. Certains ont pensé à un crime, tandis que d’autres ont supposé qu’il s’agissait d’un châtiment corporel après un vol. Selon une énième hypothèse, elles pourraient avoir été sectionnées sur des cadavres, afin de retarder une éventuelle identification.

Le comité d’enquête de la Fédération de Russie (IC), une autorité qui enquête sur les crimes graves, a déclaré à Telegram :

« Les objets biologiques [mains] trouvés ne sont pas d’origine criminelle, mais ont été jetés d’une manière non prévue par la loi. »

Pour l’instant, les autorités locales écartent donc la piste criminelle. En effet, bien que cette pratique soit méconnue, il est fréquent en Russie de couper des membres du corps d’inconnus pour des raisons médico-légales.

On ne sait pas quel âge les mains pourraient avoir, mais des bandages ont été retrouvés à proximité, ce qui renforce l’idée qu’elles aient été tranchées dans un établissement médical.

L’IC poursuit :

« Sur la base des résultats [de l’enquête], une évaluation juridique sera faite concernant les actions des responsables de l’institution médico-légale de la ville de Khabarovsk, responsable de la suppression de ces objets biologiques. »

Les investigations se poursuivent.

Publié le 13 mars 2018 à 8:15, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches