Le skieur Andrzej Bargiel dévale en ski intégralement le K2, deuxième plus haute montagne du monde

Andrzej Bargiel, un skieur polonais de 30 ans, vient de signer un bel exploit, une première mondiale, en descendant le K2 à ski, appelé aussi la montagne sauvage. Il s’agit de la deuxième plus haute montagne du monde.

Le skieur a effectué une descente d’une longueur de 8611 m. Mais la hauteur de la montagne n’est pas la seule difficulté de ce parcours. En y descendant en ski, le polonais a gravi un parcours très complexe qui demande une excellente technique.

En plus de devoir faire une descente périlleuse et parsemée de risques, Andrzej Bargiel a dû avant tout monter et réussir plusieurs jours d’adaptation avant de pouvoir commencer son périple. Il faut noter que l’air manque au sommet.

Il commence sa montée le 19 juillet et poursuit étape par étape à atteindre un à un et jour après jour le camp II et le camp III. Le 22 juillet il atteint le sommet et réalise exclusivement la descente en ski, sans aucun rappel.

Toutefois, Andrzej Bargiel raconte que l’exploit n’a pas été sans difficulté, pour ne parler que du temps nuageux et d’une pente très raide.

C’est tout heureux qu’il arrive au bout de son challenge. Il s’agit d’une seconde tentative qui lui a permis de se réjouir pleinement. Pour le skieur, il ne s’agit pas d’une première de skier à plus de 8000 m d’altitude.

En effet, le polonais a déjà réalisé en 2013 une belle descente sur le Shishapangma à 8 027m et en 2015 le Broad Peak.

Il souligne : «La clé de ce projet est d’avoir encore la force de skier après l’ascension ».

Les dernières publications

Laisser un commentaire

Tuxboard