BlogArtUn artiste intègre des personnages des peintures classiques dans le monde moderne et le résultat est étonnamment bon

Un artiste intègre des personnages des peintures classiques dans le monde moderne et le résultat est étonnamment bon

Avez-vous déjà imaginé les personnages des peintures classiques vivre parmi nous ? Nous non plus, mais maintenant c’est possible, grâce à cet artiste russe. Tout en conservant une certaine harmonie de couleurs et de compositions, l’artiste joue sur le contraste entre deux époques opposées.

Le clash des temps modernes

L’artiste ukrainien Alexey Kondakov, âgé de 31 ans a utilisé Photoshop pour introduire des personnages de l’ère contemporains dans le monde moderne. Des collages numériques qui mêlent deux cultures opposées avec un certain sens de l’ironie.

La série d’images intitulée « La vie quotidienne des dieux« , se déroule à Kiev. Les peintures de l’artiste s’inscrivent dans une démarche artistique postmoderne.

Kondakov a intégré des personnages de peintures classiques sur des photographies illustrant la vie quotidienne en Ukraine. Des personnes dans la rue, le métro ou encore dans un bus, en train d’utiliser les transports en commun, en train de faire la sieste, de manger dans les lieux publics.

Un voyage dans le temps

Alexey Kondakov arrive à faire voyager dans le temps des pièces de maîtres et à les faire vivre dans notre vie quotidienne. Il nous met alors face à face deux mondes qui n’auraient jamais dû se rencontrer.

Les personnages classiques sont décontextualisés et quittent l’espace d’un instant, les palais et autres bacchanales pour les sièges sales du bus ou les rames malodorantes du métro.

Les muses, déesses, monarques et chérubins se retrouvent ainsi violemment arrachés à leurs compositions originelles .Ces derniers se retrouvent intégrer dans nos décors contemporains. Cela crée une collision spatio-temporelle bluffante entre l’art traditionnel et l’art contemporain.

L’intrusion humoristique de fresques de ces personnages du passé dans le quotidien de la population vient égayer un quotidien maussade. Même si ironie et mélancolie transparaissent souvent dans ses images.

 

Publié le 15 janvier 2018 à 13:34, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches