BlogActus, CinémaLes attaques terroristes du 13 novembre à Paris bientôt au cinéma

Les attaques terroristes du 13 novembre à Paris bientôt au cinéma

Le terrorisme inspire le cinéma mais les projets peinent à se concrétiser. En novembre 2015, Made in France, traitant du djihadisme en France, avait été annulé suite aux attaques du 13. Finalement, ce dernier drame sera le sujet du premier film de Rachel Palumbo. Si aucune date n’a encore été définie, le titre du long-métrage serait Violentes réjouissances.

Le fils de Val Kilmer dans le rôle principal ?

137 morts – victimes et terroristes confondus – et 413 blessés. Le 13 novembre, un soir de France / Allemagne, le carnage avait été total dans la capitale française. Ce traumatisme va être l’objet d’un film, le premier, de Rachel Palumbo. L’annonce a été faite en marge du Festival de Berlin. Sans connaître une date pour sa sortie, ce film a déjà livré quelques secrets.

L’histoire suivrait le destin tragique d’un musicien et d’un peintre. Jack Kilmer, fils de Val, tiendrait la corde pour le rôle principal. À ses côtes circule le nom de Timur Magomedgadzhiev, vu dans Deux jours, une nuit. Toujours au conditionnel, le film s’intitulerait Violentes réjouissances (Violent Delights).

Jack Kilmer dans  »Palo Alto »

Même Oliver Stone s’est planté

Finaliser un projet de film sur le terrorisme est déjà un chemin de croix. Le réussir tient de l’exploit. Plusieurs courageux s’y sont essayés sans jamais convaincre.  En 2005, Paul Greengrass a sorti Vol 93 sur les avions détournés du 11 septembre. Le film a globalement été salué mais pour autant, il n’a pas déplacé les foules, un demi-million d’entrées en France.

Sur cette même attaque, Oliver Stone a proposé le plus médiatique World Trade Center. En France, le film porté par Nicolas Cage a attiré moitié plus de Français que Vol 93. En revanche, les critiques ont été très acerbes, beaucoup n’hésitant pas à taxer ce drame comme étant « le pire film d’Oliver Stone »

En France, suite aux attentats de Charlie Hebdo, le cinéma s’est également emparé du fléau djihadiste. Initialement prévue le 18 novembre 2015, la sortie de Made in France a été repoussée puis définitivement annulée. En cause, les nouvelles attaques à Paris le 13 novembre.

Espérons pour Rachel Palumbo qu’elle ait, au moins, la possibilité d’achever son tout premier projet de long-métrage.

Publié le 14 février 2017 à 11:46, par :
Josh


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches