Ces images réalisées par l’artiste Yigal Ozeril cachent un étonnant secret

Le réalisme en peinture est prodigieux, surtout lorsqu’elle passe pour une photographie.

Nous traitons souvent les photographies comme des preuves, comme quelque chose qui capture un moment, alors que les tableaux transmettent la quintessence de leur modèle.

La peinture et la photographie sont tous les deux des arts, car elles se veulent la reproduction d’une réalité, même abstraite. Pourtant, si nous arrivons à les distinguer sans difficulté, il arrive que certaines peintures peuvent prêter à confusion tant elles ressemblent à des photographies.

Ces œuvres de l’artiste Yigal Ozeril appartiennent à cette catégorie d’illusions quasi-optiques qui nous désorientent.

Selon une interview accordée à Oddity Central, la technique d’Yigal Ozeril consiste à prendre des photos, à les développer, puis à peindre ses tableaux en utilisant les photos comme points de référence.

Les coups de pinceau sur son travail sont imperceptibles.

https://www.instagram.com/p/BPNR6ZVgR3X/?tagged=yigalozeri

Les modèles sont presque toujours dans des environnements naturels.  Yigal Ozeril s’inspire des préraphaélites qui célébraient la nature.

Le peintre se décrit lui-même dans une interview à Young Masters comme un artiste figuratif, plutôt que purement photoréaliste, même s’il admet que son travail n’est pas éloigné du genre.

https://www.instagram.com/p/BRNWUbugLO8/?tagged=yigalozeri

En 2015, un documentaire sur Ozeril intitulé The Chameleon a exploré le processus de ses œuvres.

Les dernières publications
Tuxboard