BlogHigh-Tech/WebCharger un téléphone seulement quatre fois par an, ce sera bientôt possible !

Charger un téléphone seulement quatre fois par an, ce sera bientôt possible !

Voici une excellente nouvelle. Dans un futur proche, vous ne chargerez plus votre téléphone que quatre fois par an !

Charger son téléphone est une seconde nature, un peu comme se brosser les dents ou se peigner les cheveux. On le fait en moyenne deux fois par jour, mais grâce à un nouveau matériel trouvé par les chercheurs de l’Université du Michigan et de l’Université Cornell, on s’y mettra une fois tous les trois mois.

Comment charger un téléphone sans prise ?

En effet, ils ont mis au point un nouveau matériel magnétoélectrique multiferroïque, qui permet aux processeurs de fonctionner en consommant cent fois moins d’énergie. Il est formé de minces couches d’atomes qui forment un film magnétiquement polaire. Il est capable de basculer du positif au négatif avec seulement une petite impulsion d’énergie.

Cette découverte pourrait être utilisée pour transmettre le code binaire, les flux de 1s et 0s, sur lesquels nos ordinateurs fonctionnent. Ainsi, ils pourront envoyer et recevoir des données en utilisant seulement une fraction d’électricité. A l’heure actuelle, les processeurs sont construits à l’aide de systèmes semi-conducteurs, qui nécessitent un flux d’électricité constant.

Toutefois, les processeurs construits à l’aide de systèmes magnétoélectriques multiferroïques n’auraient besoin que de courtes impulsions d’électricité, en utilisant beaucoup moins de puissance. Cette économie énergétique permettra donc aux téléphones mobiles de se charger en un temps moindre, et moins fréquemment.

Il faudra attendre pour l’utiliser…

Cette technologie va également contribuer à la préservation de l’environnement. En effet, selon Ramamoorthy Ramesh, directeur adjoint du laboratoire pour les technologies énergétiques au Lawrence Berkeley National Laboratory, l’électronique consomme actuellement 5 % de l’énergie mondiale totale, et est le consommateur d’énergie qui connaît la croissance la plus rapide.

Malheureusement, le matériel n’est pas encore prêt à être utilisé. L’un des principaux chercheurs affirme qu’il ne sera disponible qu’en 2030. Ils sont certainement en train de le charger.

Publié le 3 juillet 2017 à 17:07, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches