Comment laver une supercar de plusieurs millions d’euros ?

Laver une supercar ne se limite pas à frotter avec une éponge, du savon et un chiffon. Pour une voiture de luxe de plus d’un million d’euros, le traitement est à la hauteur de son prix.

McLaren, Lamborghini, Ferrari, tous ces noms rappellent ces belles voitures de luxe. Les propriétaires n’hésitent pas à chouchouter leur supercar et cela passe par un nettoyage, mais pas n’importe comment. En effet un véhicule de luxe demande de l’attention pour éviter d’agresser la peinture ou de détériorer le moteur. Chaque étape demande un certain savoir-faire.

Le rinçage

La première étape consiste à rincer la voiture en utilisant un système de lavage à haute pression. Pourquoi opter pour cette technique ? Pour une simple raison : il ne raye et ne détériore pas la peinture. De plus, il permet de retirer les saletés superficielles. Les plus tenaces seront traitées d’une autre manière.

Le nettoyage de la roue

Pour se débarrasser encore une fois des crasses qui se détachent assez facilement, on utilise le pouvoir du jet d’eau, mais cette fois-ci il faut se servir d’un flacon à spray notamment pour la jante. Le liquide contient un détergent spécial. Avec une brosse douce, les parois intérieures et extérieures sont délicatement frottées avant de finir par un rinçage à haute pression sur les pneus et le bas de caisse.

Le dégraissage

Toute la carrosserie est ensuite pulvérisée avec un savon liquide dégraissant ainsi que le pare-brise et la lunette arrière. Une fois que le produit a agi, la supercar est de nouveau rincée avec un jet à pression, sans frotter bien sûr.

Nettoyer avec une brosse à ouverture

Il s’agit d’une brosse avec des poils doux dont le rôle est de nettoyer les parois avec des ouvertures sur la carrosserie ainsi que les petites plaques. Ce petit outil atteint les recoins, où de la poussière et des débris s’accumulent. Comme auparavant, cette partie se termine par un rinçage.

Couvrir avec de la mousse

La voiture est ensuite recouverte d’une couche épaisse de mousse blanche. Une fois que le produit a agi, elle est de nouveau rincée à haute pression.

Le shampoing-nage

Oui, la supercar vient d’être rincée, mais elle nécessite un shampoing-nage, mais cette fois-ci, un chiffon à longues franges, très doux. L’objectif est de venir à bout des taches restantes, en veillant à porter un gant afin de ne pas laisser des traces.

Le rinçage final

Le rinçage final se fait toujours avec un jet à pression. La dernière phase est le séchage à l’aide d’une serviette microfibre pour voiture.

Ces 7 étapes sont indispensables et en valent la peine en voyant le résultat dans cette vidéo. La supercar est tellement propre qu’elle brille comme un miroir.

Tuxboard