Une étude sur le changement climatique annulée en raison… du changement climatique

Une expédition de chercheurs canadiens qui devait rallier le grand nord pour étudier le changement climatique a été stoppée en cours de route. Le coupable : le changement climatique.

Une équipe de 40 chercheurs en provenance de tout le Canada a été contrainte d’annuler son expédition qui devait avoir lieu à Hudson Bay, dans le nord-est du pays. Dirigées par l’Université du Manitoba, les recherches, prévues pour une durée de quatre ans, visaient à surveiller et à comprendre les impacts du changement climatique sur les écosystèmes et les habitants de l’Arctique.

Les scientifiques ont embarqués à bord du brise-glace Amundsen le 25 mai dernier, au départ de Quebec City. Ils ont toutefois été obligés de rebrousser chemin en raison de la fonte anormale de la glace épaisse de l’Arctique, provoquée par… le changement climatique. La banquise, située plus en amont dans le pôle, a dérivé dans le sud de la zone, piégeant au passage quelques bateaux. N’écoutant que leur devoir, l’équipe a préféré leur porter secours, au détriment de la mission.

Selon David Barber, le chef de l’expédition : « Le devoir de sauver a primé sur le devoir pour la science. »  En effet, « les appels à l’aide n’arrêtaient pas. » Concernant la glace, il explique que « les changements liés au climat dans l’océan glacial Arctique ne réduisent pas seulement son étendu et son épaisseur, mais augmentent aussi sa mobilité. Ce qui veut dire que les conditions de navigation sont amenées à devenir de plus en plus variables et difficiles, comme celles qui ont lieu en ce moment ».

L’Université de Manitoba a souligné que « le changement climatique n’est pas quelque chose qui se produira à l’avenir – il est déjà là« .  Ironie de l’histoire, l’expédition n’a pas à eu aller bien loin pour le découvrir.

Les dernières publications
Tuxboard