BlogInsoliteUn faux Kim Jong-Un a salué les pom-pom girls nord-coréennes mais elles ne l’ont pas pris au sérieux

Un faux Kim Jong-Un a salué les pom-pom girls nord-coréennes mais elles ne l’ont pas pris au sérieux

Un imitateur de Kim Jong-Un est venu saluer les pom-pom girls nord-coréennes aux Jeux Olympiques d’hiver. Elles ne remarque même pas sa présence mais il fait son effet ailleurs, il a su attirer les attentions !

Il s’appelle Howard, il est Australien mais est d’origine chinoise. Il a assisté au match de hockey féminin entre une équipe coréenne unifiée et le Japon mercredi dernier. Durant le match, il s’est approché d’un groupe nord-coréens avec son drapeau coréen unifiée et s’est bien fait remarqué. Mais quel courage !

Par contre chez les pom-pom girls, il n’a fait aucun effet. Il a plutôt attiré l’attention des joueurs !

Howard qui vit à Hong Kong a déclaré mercredi dernier à l’agence Triple J que des nord-coréens ont tenté de le forcer à quitter l’arène.

« Ces durs à cuire m’ont donné des coups de pieds dans les tibias tout en criant des choses en coréen. Ils avaient l’air en colère. » a-t-il déclaré à la radio

Il raconte ensuite qu’il était entouré de policiers sud-coréens qui le retenaient pour sa protection parait-il pour n’être libéré qu’à la fin du match.

« Ils m’ont dit qu’ils devaient me garder pour ma sécurité. Je leur ai dit que je n’ai enfreint aucune loi, que je n’ai fait aucune déclaration politique. Je leur ai aussi dit que j’étais là car j’avais un billet comme tous ces spectateurs et que j’avais donc le droit autant qu’eux d’assister au match ».

Ce n’est pas la première fois qu’Howard fait une apparition aux Jeux Olympiques d’hiver. Ici, il était avec un imitateur de Donald Trump, Dennis Alan, lors de la cérémonie d’ouverture.

Certes son pays n’a aucun problème de dissidence mais il faut dire qu’Howard a l’air de ne pas craindre de se mettre en danger.

« Je ne suis pas seulement un , je me considère également comme un satirique pour les gens qui viennent des pays où la liberté d’expression existe. Je trouve qu’il est important de prendre la partie de nos dirigeants » a-t-il rajouté.

« L’arme la plus redoutée de toute forme de dictature est la satire » a-t-il dit pour finir.

Publié le 16 février 2018 à 11:30, par :
Grégory L.S.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches