BlogSportFootball : les pires humiliations des clubs pros en Coupe de France

Football : les pires humiliations des clubs pros en Coupe de France

Cette année, la de célèbre son siècle d’existence. Si l’ et le Paris Saint-Germain sont en tête du palmarès avec 10 succès, ils n’ont pas échappé à une sortie de route humiliante, comme la plupart des clubs de première division. Retour en images sur ces instants où les footballeurs professionnels auraient souhaité être dans Total Recall pour effacer certains souvenirs de leur mémoire.

Le éliminé à Clermont (L2) malgré 3 buts d’avance en 1/8è de finale (1997)

Le à l’instar d’aujourd’hui est une machine de guerre à cette époque, emmenée par le grand Rai. Sur le terrain de Clermont, pensionnaire de Ligue 2, les Parisiens se voient trop beau en menant 1-4. Mais les Auvergnats égalisent et compostent leur billet suite à la séance des tirs-aux-buts.

Carquefou (CFA 2) rend fou Marseille au stade de la Beaujoire en 1/8è de finale (2009)

Basé en Loire-Atlantique, le club de Carquefou foule le stade du FC Nantes, la Beaujoire, pour une prestigieuse affiche face à l’OM. Un petit but qui rend ivre de bonheur le public puisque Carquefou sort Marseille pour ensuite défier le PSG.

Calais (CFA) balaye Bordeaux et s’offre le Stade de France pour y défier Nantes

Une prolongation dingue. Malgré la fatigue, les Calaisiens évoluant en quatrième division inscrivent deux buts supplémentaires pour battre Bordeaux (3-1) en demi-finale. Et une finale à jouer dans le géant Stade de France.

Monaco sorti par Chambéry (CFA 2) en 1/32è de finale – 2011

Si l’ n’avait pas encore la puissance financière russe d’aujourd’hui, le club du Rocher est tombé sur un os dans le froid de Chambéry, alors en cinquième division. Une élimination aux tirs-aux-buts dès son entrée en lice.

Quevilly (CFA) renverse Rennes à l’ultime seconde et file en finale – 2012

2 ans après un joli parcours, l’US Quevilly remet ça et fait encore plus fort. Menées rapidement par Rennes en 1/2 finale de l’édition 2012, les joueurs normands renversent la vapeur et marquent le but de la délivrance à une seconde de la fin du temps additionnel !

Lyon, tenant du titre, éliminé par Epinal (National) après un match incroyable en 1/32è de finale

Sept mois après soulevé la , Lyon la retrouve à Épinal, club de troisième division. Au total, 6 buts, 3 de chaque côté et une séance de tirs-aux-buts. À ce petit jeu, les amateurs sont mieux préparés et inscrivent quatre penaltys contre deux pour le club de Jean-Michel Aulas qui tombe de très haut.

Publié le 6 janvier 2017 à 16:41, par :
Josh


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches