Test de Gran Turismo Sport, le nouveau sport auto est là !

20 ans de Gran Turismo. Cela se devait d’être fêté et Polyphony Digital nous a concocté une belle surprise avec ce nouvel opus intitulé Gran Turismo Sport.

GT Sport n’est pas un Gran Turismo !

Oui, vous avez bien lu, mais je dois de m’en expliquer. Oui, ce n’est une énième version du Gran Turismo que vous connaissez, avec une évolution du pilotage vers le sacre supreme, la collection des centaines (voire millier) de véhicules. Si il y a e mot « S P O R T » dans le titre ce n’est pas pour rien. Cet opus de Gran Turismo nous plonge dans un mode compétition que l’on n’avait pas vu auparavant.

Attends chérie, j’ai une course dans 4 minutes

Quelques minutes pour télécharger les 57 Go (gloups) du jeu et nous y sommes. Comme Kazunori Yamauchi et son équipe le précisaient dans cette vidéo (ci-dessous), l’essentiel est de prendre du plaisir dans ce mode Sport de Gran Turismo, qui est donc orienté course en ligne mais aussi pour « tout le monde ». Les fonctionnalités de pilotage automatique sont présentes si vous ne maîtrisez pas à fond Gran Turismo Sport. Ne vous inquiétez pas, cela viendra rapidement !

Le plupart des joueurs savent piloter une voiture (sur une console). Cela reste enfantin, alors on zappera l’école de pilotage pour « avancer », « s’arrêter » voire même « drifter » dans les virages. On a pu s’exercer sur une version lite le temps que le jeu s’installait entièrement sur le disque dur de la PS4. Un accès aux courses arcade est disponible pour mettre un premier pied à bord de plusieurs bolides (Subaru Impreza, Ford Focus…). Mais on n’est pas là pour cela. On veut de la compèt’ !

La nouveauté que propose de GT Sport, c’est donc son mode de compétition en ligne. Playstation a mis la barre très haute avec de nombreuses courses programmées chaque jour à heure fixe. En règle générale, il ne faut attendre que quelques minute pour s’inscrire dans une course. Attention, il vous faudra passer par les qualifications et les tours de chauffe pour enfin affronter vos concurrents. L’idée de cet immersion dans une vraie course automobile est excellente et on peut dire que c’est une nouveauté qui risque de changer à jamais le jeu de simulation de courses automobiles sur nos consoles.

De la compétition, mais avec un fair play total des pilotes

La base de tout sport, c’est le respect des autres. L’éditeur du jeu y tient particulièrement, vu les deux courts métrages d’explications sur ce fairplay et des choses à ne pas faire lors d’une course (zigzaguer pour empêcher les autres de passer, jouer les auto-tamponnantes…). Votre participation pourrait être compromise si vous ne respectez pas le jeu et vos adversaires. Les rage quit sont prévenus, il faudra vous défouler sur vos coussins à la fin de la partie mais pas pendant la course, parce que la manette PS4 n’est pas cadeau

Mais c’est avant tout une vision que nous propose GT Sport. Ce jeu est sans doute l’avenir de la course automobile. L’E-sport étant de plus en plus présent, il le sera forcément à travers ce jeu de compétition en ligne. Les e-pilotes sont déjà en train de faire chauffer les freins à disque dans les virages pour tenter de se faire une place sur le podium. Cet « système de matchmaking avancé » met en relation les joueurs de niveau et l’esprit sportif que propose la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) et Gran Turismo.

On en prend plein les yeux, du matin à la soirée

Avec les technologies que propose la PS4, avec de la 4K, 60 ips, et le jeu est compatible avec les téléviseurs HDR et des couleurs étendues, on a ce qui se fait de mieux en terme de qualité graphique. On prend des claques visuelles sur le tarmac, avec les ombres, le soleil, les reflets, du matin au soir, puisque vous aurez la possibilité de jouer en fonction de la position du soleil, mais aussi avec de vraies conditions climatiques qui peuvent changer la visibilité à bords des bolides.

Gran Turismo Sport : Jour pluvieux et grand soleil

Comme on l’a dit plus haut, Grand Turismo Sport n’est pas un vrai GT, parce qu’il ne possède pas la longue liste de véhicules (seulement près de 170) et qu’on ne pourra pas les booster comme d’habitude. On pourra également se rendre dans 17 lieux proposés avec 40 circuits possibles avec des configurations différentes.

On n’a pas pu encore tester le mode VR mais cela annonce déjà des conditions incroyables pour piloter ces engins avec une vue à 360 degrés en 3D. Il nous manquent plus que les odeurs pour s’y croire vraiment. On rajoutera notre avis sur ce mode casque VR dès que l’on pourra.

Notre avis

Playstation aurait du peut-être plus communiquer davantage sur le fait que Gran Turismo Sport n’est pas le successeur de Grand Turismo 7. Il se peut que vous soyez déçus de ne pas retrouver le catalogue gargantuesque de voitures (de customisation) et de circuits. GT Sport est la base du sport automobile sur console et désormais du multijoueur. Le jeu en ligne est très orienté sur cet opus qui pourrait effrayer ceux qui aiment jouer contre l’IA. Pour les autres, vous serez ravi d’affronter vos amis/collègues et inconnus à l’autre bout de la planète sur des courses passionnantes.

GT Sport est clairement pour tout ceux qui veulent piloter en ligne dans courses, et prochainement des championnats, pour devenir le meilleur pilote du monde.

Gran Turismo Sport (Polyphony Digital / Sony), exclusivement sur PS4, à environ 60 €.

3 réflexions au sujet de “Test de Gran Turismo Sport, le nouveau sport auto est là !”

Laisser un commentaire

Tuxboard