BlogActusL’identité de Jack l’Eventreur enfin révélée

L’identité de Jack l’Eventreur enfin révélée

jack l'eventreur identite 2

L’affaire très célèbre du tueur de prostitués de Londres en 1888 semble avoir été résolue. Grâce à des tests ADN, un détective affirme connaître l’identité de celui qu’on surnommait Jack l’Eventreur. Une enquête qui a commencé il y a 126 ans.

Russell Edwards, un homme d’affaires britannique de 48 ans, s’est plongé dans l’affaire dès l’année 2000. Mais en 2007, son enquête evolue quand il achète aux enchères un châle qui aurait appartenu à une des victimes de Jack l’Eventreur, Catherine Eddowes.

Il décide alors de l’étudier de plus près avec l’aide de Jari Louhelainen un spécialiste de la biologie moléculaire qui travaille avec Interpol. Ils relèvent des tâches de sang et des traces de sperme. Après une analyse ADN, ils affirment connaître l’identité du tueur. Son nom : Aaron Kosminski. Un juif polonais qui était coiffeur qui vivait aux abords des lieux où les meurtres ont eu lieu.

jack l'eventreur identite

Aaron Kosminski était un des six suspects à l’époque mais aucune preuve n’avait été trouvée. La comparaison ADN a été possible grâce à la collaboration de la descendance du polonais. Aaron Kosminski fût interné dans un hôpital psychiatrique en 1890 après avoir tenté de poignarder sa soeur. Il termina ses jours dans l’établissement jusqu’en 1919 date de sa mort.

aaron kosminski jack l'eventreur

Ces révélations doivent maintenant être confirmées par d’autres personnes et la police pour être totalement sûr. Mais les indices sont là.

Un mystère de moins qui vient s’ajouter à d’autres révélations sur les mystères comme celui de Stonehenge.

Publié le 8 septembre 2014 à 9:12, par :
gui // Twitter

Comme le disait Verlaine, kikoo à tous. Mon manège à moi c’est le cinéma. Les films en noir et blanc c’est mon dada car je suis daltonien. Je ne suis pas trop 3D car je n’ai plus que deux dés chez moi. J’aime bien aussi la pub. La créative et non la créatine. Le sport également, pur et sans artifices. Cut. Elle est bonne, on la garde.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches