BlogCars & BikesImmersion au cœur du Team Ford lors de la 88ème Edition des 24H du Mans

Immersion au cœur du Team Ford lors de la 88ème Edition des 24H du Mans

En préambule d’un week-end encore historique au Mans, après la victoire de la Toyota n°8 d’Alonso, de Nakajima et de Buemi,  Tuxboard a eu le privilège d’être immergé au sein de la Team Ford qui alignait pour une dernière fois 4 équipages en GTO Pro, avant de tirer le rideau. Retour sur cette aventure, notre reporter automobile Umberto nous raconte cette journée inoubliable.

Photo : Drew Gibson

Départ de Paris ce mercredi 12 Juin au volant de la Pocket Rocket, la très taquine Fiesta ST 200ch, déjà testée pour vous au Castellet en Août 2018.

Après de franches accélérations et de bonnes pointes de vitesses, nous arrivons, Fiesta et Mustang Bullit sur le circuit Sarthois.

Entrons dans le vif du sujet, Olivier Pla et Sébastien Bourdais se prêtent au jeu de l’interview pour une bonne demi heure.

2018 / 2019 World Endurance Championship Le Mans, France 9th – 16th June 2019 Photo: Christopher Lee

Si pour le premier, il est « confiant » et qu’il sait « ce qu’on doit faire » , « on est des professionnels, mais on redoute toujours le contact qui peut être vital pour les trains roulants et qui peut tout nous faire perdre » .

Pour le deuxième très enthousiaste lors de sa venue en France « c’est l’occasion de retrouver la famille dans la région et de vivre à chaque édition une véritable part d’histoire de l’automobile, celui qui l’aborde comme une course comme une autre n’a part la sensibilité que l’on se doit d’avoir, il n’a rien compris ». Il est lucide sur le fait que malgré ce long tracé qu’on peut croire reposant (selon ses dires), « une seconde perdue ne se rattrape pas, il s’agit d’une course au rythme de la F1 pendant 24h, tu dois être vigilant à tout et surtout aux multiples dépassements éprouvants tout autant pour le physique que pour la concentration ».

On laisse alors les pilotes déjeuner tranquillement en famille dans la Team House en attendant que les essais et les qualifs ne commencent mais surtout que la pluie incessante ne s’arrête.

C’est l’occasion pour moi de descendre dans les stands admirer les bolides, de toutes catégories, difficilement accessibles et photographiques, les secrets restent entiers…

20H !, arrive pour moi le grand moment, rouler sur ce mythique tracé sarthois au volant de la Fiesta ST qui atteindra, à 2 reprises, très honorablement les 215 kmh sur la ligne droite des Hunaudières malgré les 2 chicanes.

Le freinage est incisif aux virages d’Arnage et d’Indianapolis, à ce moment là, les retours à l’échappement sont très appréciés, on approche le son des salves d’un AK47 ;)

Scène que l’on ne voit pas tous les jours pour lisser le pneu :

Retour en loges pour les qualifications nocturnes, le ciel se met à gronder aux sons envoûtants de chaque moteur, on reconnait les yeux fermés les bolides, mon esprit s’évade à chaque passage sur cette ligne droite.

Les équipages Ford finissent donc ce WE en tir groupé de la 4eme à la 8eme place en LMGTE PRO.

Publié le 17 juin 2019 à 17:29, par :
La rédaction // Facebook


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches